Le PIB allemand a retrouvé le chemin de la hausse au 1er trimestre 2019, avec une progression de 0,4%, en net contraste avec le recul de -0,2% du 3e trimestre et la stagnation du 4e trimestre.

Le PIB allemand a retrouvé le chemin de la hausse au 1er trimestre 2019, avec une progression de 0,4%, en net contraste avec le recul de -0,2% du 3e trimestre et la stagnation du 4e trimestre. Le net rebond de la consommation des ménages (+1,2% sur le 1er trimestre) explique l’essentiel de ce bon chiffre. Il montre que les difficultés observées dans l’industrie (suite à une série de chocs domestiques comme externes au cours des derniers trimestres) n’ont, pour l’instant, que peu contaminé l’ensemble de l’économie, alors que la brusque remontée du taux d’épargne fin 2018 avait pu faire craindre une transmission plus importante. Par ailleurs, l’importante baisse des stocks au 1er trimestre est probablement révélatrice d’une normalisation dans le secteur automobile, particulièrement éprouvé l’année dernière.

Il reste cependant à savoir si cette embellie est durable. Le marché du travail toujours très tonique et la dépense publique en légère hausse vont, certes, rester de solides moteurs pour la demande interne. Cependant, de par la structure de son économie (l’industrie représente plus de 25% de la valeur ajoutée, contre un peu moins de 20% en Italie et de 15% en France), l’Allemagne reste très vulnérable à de nouveaux soubresauts du commerce mondial. Il est vrai qu’à cet égard, le report par les Etats-Unis de leur éventuelle décision d’augmenter les droits de douane sur les automobiles européennes a été un important soulagement. Cela n’empêche pas que les entreprises allemandes pourraient, via les chaînes de valeur internationales, payer au prix fort l’aggravation en cours des tensions sino-américaines, tandis que le risque de Brexit « dur », s’il est reporté, est loin d’avoir disparu.

Ces éléments pèsent sur la confiance et, pour l’heure, les enquêtes d’activité ne signalent qu’une croissance faiblement positive au 2e trimestre.

Ajoutons qu’à l’incertitude portant sur les prochains trimestres s’ajoutent, dans le cas allemand, d’importantes interrogations de moyen terme. Elles portent à la fois sur l’environnement politique (la fin de l’ère Merkel) et sur un modèle économique qui, après avoir fait merveille depuis le début de la décennie, doit aujourd’hui s’adapter aux technologies et organisations dites « disruptives », où les Etats-Unis et la Chine semblent avoir pris une longueur d’avance. Il s’agit toutefois là de défis pour les prochaines années. Pour l’heure, politiquement comme économiquement, l’Allemagne dispose d’amples moyens, budgétaires notamment, pour remédier à des difficultés passagères.

Amundi

Amundi

Amundi se classe 1er acteur européen et dans le Top 10 mondial(1) de l'industrie de l'asset management avec plus de 850 milliards d'euros d'actifs sous gestion au plan mondial(2). Implantée au coeur des principaux bassins d'investissement dans plus de 30 pays, Amundi offre une gamme complète de produits, couvrant toutes les classes d'actifs et les principales devises. Amundi développe ainsi des solutions d'épargne adaptées aux besoins de plus de 100 millions de clients particuliers à travers le monde et construit pour les clients institutionnels des produits sur mesure, performants et innovants, adaptés à leur activité et leur profil de risque. Elle contribue au financement de l'économie en orientant l'épargne au service du développement des entreprises..

Amundi est devenue l'asset manager européen de référence, reconnu pour :

la performance de ses produits et leur transparence;
la qualité de la relation avec ses clients fondée sur une approche de conseil dans une vision long terme;
l'efficacité de son organisation et l'engagement de ses équipes au service des clients;
l'engagement à prendre en compte les critères de développement durable et d'utilité sociale dans ses politiques d'investissement.

1. Source IPE Top 400 publié en juin 2014, encours sous gestion à décembre 2013 retraités par Amundi des données relatives à la gestion privée.

Voir toutes les publications

Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

septembre

17sepToute la journée18Les Journées du CourtagePalais des Congrès L'organisateur: Infopro Digital

25sep19 h 00 min22 h 00 minBefore Patrimonia /// Sogenial ImmobilierBistrot des célestins L'organisateur: Sogenial Immobilier

26sepToute la journéeGrands Prix du Gouvernement d'Entreprise 2019Cercle de l'Union Interalliée

26sep(sep 26)8 h 30 min27(sep 27)19 h 00 minPatrimonia 2019Centre de Congrès de Lyon L'organisateur: Infopro Digital

octobre

08oct8 h 15 min20 h 00 minAM TECH DAY 2019Palais Brongniart L'organisateur: AGEFI Actifs

10octToute la journée1118e Global Invest Forum de l’AGEFIHôtel InterContinental L'organisateur: AGEFI Actifs

11octToute la journée13Salon de l’Immobilier et de l’InvestissementCarrousel du Louvre

novembre

21novToute la journée22Actionaria 2019Palais des Congrès L'organisateur: Infopro Digital

X