Cette semaine, notre analyse hebdomadaire des marchés revient sur le krach boursier mondial et sur cette crise inédite liée au Covid19.

La correction mondiale des marchés s’est intensifiée au lendemain de la réunion très attendue de la BCE. Les marchés européens ont enregistré une chute record. Les spreads périphériques se sont considérablement élargis. Christine Lagarde a clairement mis la pression sur les gouvernements. La BCE considère que le niveau de souplesse monétaire est déjà considérable et appelle de ses vœux un effort budgétaire coordonné.

Cinq principaux enseignements à l’issue de la réunion de la BCE :

  1. Christine Lagarde a exhorté les gouvernements à mettre en place une « politique budgétaire ambitieuse et coordonnée » pour soutenir l’activité économique « La réponse doit d’abord et avant tout être budgétaire. » La BCE est peu disposée à précipiter un nouvel assouplissement de sa politique.
  2. Pas de baisse des taux de la BCE. La décision a été prise à l’unanimité. Nous pensons que la capacité de la BCE à réduire davantage ses taux est limitée.
  3.  La BCE se concentre particulièrement sur la liquidité. La BCE vise à contrer 3 risques : le risque de « liquidité », le risque de « ralentissement brutal des flux de crédit » et le risque d’ »instabilité provoquée par les tensions financières ».
    La BCE renforce le Quantitative Easing (assouplissement quantitatif). « Une enveloppe provisoire de 120 milliards d’euros d’achats nets d’actifs supplémentaires sera ajoutée jusqu’à la fin de l’année, assurant une forte contribution des programmes d’achat du secteur privé. » Celle-ci viendra en complément du programme actuel (20 milliards d’euros par mois).
    La BCE crée des outils de liquidité et de nouveaux prêts à long terme (TLTRO III). Le mécanisme de supervision bancaire de la BCE fournit des capitaux provisoires et un soulagement opérationnel en réaction au coronavirus. La BCE soutient également la décision de l’Autorité bancaire européenne de reporter les tests de résistance des banques de cette année afin que celles-ci puissent se concentrer sur leurs activités.
  4. Christine Lagarde a reconnu que le coronavirus a fortement pénalisé les perspectives économiques de la zone euro. Les risques sont nettement orientés à la baisse.  » L’économie de la zone euro est confrontée à un choc majeur ».
  5.  L’inflation est une grande préoccupation, compte tenu notamment de la baisse des cours du pétrole.
    Nous attendons des banques centrales qu’elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter un assèchement de la liquidité. Toutefois, leur capacité à relancer la croissance est limitée en raison (1) du contexte particulier et (2) de l’orientation déjà accommodante des politiques monétaires.
Amundi

Amundi

Amundi se classe 1er acteur européen et dans le Top 10 mondial(1) de l'industrie de l'asset management avec plus de 850 milliards d'euros d'actifs sous gestion au plan mondial(2). Implantée au coeur des principaux bassins d'investissement dans plus de 30 pays, Amundi offre une gamme complète de produits, couvrant toutes les classes d'actifs et les principales devises. Amundi développe ainsi des solutions d'épargne adaptées aux besoins de plus de 100 millions de clients particuliers à travers le monde et construit pour les clients institutionnels des produits sur mesure, performants et innovants, adaptés à leur activité et leur profil de risque. Elle contribue au financement de l'économie en orientant l'épargne au service du développement des entreprises..

Amundi est devenue l'asset manager européen de référence, reconnu pour :

la performance de ses produits et leur transparence;
la qualité de la relation avec ses clients fondée sur une approche de conseil dans une vision long terme;
l'efficacité de son organisation et l'engagement de ses équipes au service des clients;
l'engagement à prendre en compte les critères de développement durable et d'utilité sociale dans ses politiques d'investissement.

1. Source IPE Top 400 publié en juin 2014, encours sous gestion à décembre 2013 retraités par Amundi des données relatives à la gestion privée.

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

avril

Pas d'évènement

mai

Pas d'évènement

juin

Pas d'évènement

X