Auris Gestion

57 posts
Auris Gestion est une société de gestion entrepreneuriale créée en 2004. Elle gère aujourd’hui 2,2 milliards d’euros. Elle s’est spécialisée dans l’accompagnement de partenaires CGP avec une gestion en architecture ouverte et une tarification maîtrisée. A ce titre, elle a intégré en juin 2020 les expertises de Salamandre AM afin de renforcer ce positionnement. L’activité de gestion sous mandat intègre aujourd’hui 10 gérants, 2 risk managers et 9 middle officers. Auris Gestion met son savoir-faire et ses techniques institutionnelles de gestion à la disposition d’une clientèle élargie et notamment de conseillers en gestion de patrimoine. La relation de proximité avec ses clients (notamment CGP) est une valeur forte d’Auris Gestion, qui déploie des solutions sur mesure à la fois en termes de gestion, de conseil et de reporting, au travers de la dénomination "Salamandre by Auris Gestion".
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] L’angoisse du “Quantitative Tightening”

Entre le resserrement du bilan de la Fed (Quantitative Tightening) et le terme « angoisse », issu du latin angustia (étroit ou resserrement), espérons que le lien ne reste qu’étymologique. La volonté affichée par les membres de la Fed, lors des dernières minutes du FOMC, de commencer la réduction du bilan de la banque centrale rapidement après la première hausse des taux directeurs est en effet, selon nous, un vrai changement de paradigme (qui peut faire peur) dans l’anticipation à avoir du niveau des taux longs américains. Cette mesure a en effet beaucoup plus d’impact sur la partie longue de la courbe des taux que le tapering ou la hausse des taux directeurs, qui impactent davantage les taux courts et aplatissent la courbe des taux.
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] : Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer !

Alors que Jerome Powell avait longtemps hésité, au cours de l’année 2021, à franchir le pas du resserrement monétaire, arguant d’une inflation transitoire et d’un marché de l’emploi encore en convalescence, la publication des dernières minutes du FOMC montre que le virage hawkish entrepris par la Fed lors de sa dernière réunion pourrait finalement être beaucoup plus serré qu’attendu.
Lire la suite

Omicron ne connaît pas la trêve des confiseurs

L’optimisme est généralement de mise en cette période festive. Il faut néanmoins garder à l’esprit qu’Omicron ne connaît pas de trêve et les semaines à venir seront critiques pour mesurer l’impact des mesures de précaution sanitaire prises ici et là dans le monde face à ce nouveau variant.
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] Principe(s) de précaution(s)

Face à la propagation du variant Omicron, qui deviendra dominant dans les jours à venir, de plus en plus de pays européens annoncent des mesures de restrictions sanitaires par précaution. Et le constat de la progression fulgurante du nombre de cas d’Omicron au Royaume-Uni ne pourra que les encourager (à tort ?) dans cette voie. Car face à un variant qu’on estime entre 3 et 5 fois plus contagieux que Delta, ces mesurettes ne feront que retarder l’inéluctable – une explosion soudaine du nombre de cas faisant passer toutes les autres vagues pour des vaguelettes – et ne permettront pas de soulager des systèmes de santé déjà mis sous pression par Delta.
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] Powell ne fait qu’un seul geste

Déjà accaparés par l’apparition du nouveau variant Omicron, les marchés financiers ont également dû jongler la semaine dernière avec les déclarations de Jerome Powell lors de son audition devant la commission bancaire du Sénat, dans le cadre du suivi des plans de relance.
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] : “Gardons omicron a l’œil”

Le nouveau variant détecté en Afrique du Sud aura ébranlé les marchés financiers vendredi dernier. Omicron, quinzième lettre de l’alphabet grec, provient du phénicien Ayin dont la signification est « œil ». Gageons que la communauté scientifique, les médias et les marchés garderons Omicron à l’œil.
Lire la suite

[Les rendez-vous du lundi] Rigueur budgétaire = Rigueur vaccinale ?

Pour une fois, la réponse est simple : visiblement, non. La rigueur des pays germanophones, faucons au sein de la BCE, ne se retrouve, en effet, pas en termes de rigueur vaccinale. Alors que les marchés actions se dirigeaient tranquillement vers de nouveaux plus hauts, le risque sanitaire est venu se rappeler au bon souvenir des investisseurs, plus accaparés ces derniers temps par l’inflation et les réactions (ou non) des banques centrales.
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] La Fed au défi de l’inflation

Les taux continuent de jouer aux montagnes russes. Le discours, plus accommodant qu’attendu, des principales banques centrales est mis à rude épreuve face à des chiffres d’inflation toujours plus élevés (et au-dessus des attentes) rendant ainsi difficile le jeu d’équilibriste dans lequel elles se sont engagées.