Auris Gestion

40 posts
Auris Gestion est une société de gestion entrepreneuriale créée en 2004. Elle gère aujourd’hui 2,2 milliards d’euros. Elle s’est spécialisée dans l’accompagnement de partenaires CGP avec une gestion en architecture ouverte et une tarification maîtrisée. A ce titre, elle a intégré en juin 2020 les expertises de Salamandre AM afin de renforcer ce positionnement. L’activité de gestion sous mandat intègre aujourd’hui 10 gérants, 2 risk managers et 9 middle officers. Auris Gestion met son savoir-faire et ses techniques institutionnelles de gestion à la disposition d’une clientèle élargie et notamment de conseillers en gestion de patrimoine. La relation de proximité avec ses clients (notamment CGP) est une valeur forte d’Auris Gestion, qui déploie des solutions sur mesure à la fois en termes de gestion, de conseil et de reporting, au travers de la dénomination "Salamandre by Auris Gestion".
Lire la suite

Le rendez-vous du lundi : “Toc toc badaboum ! Recalibrage me voilà…”

Jusqu’à présent, les débats sur le tapering étaient essentiellement focalisés sur la Fed, les Etats-Unis ayant une longueur d’avance sur le vieux continent dans le cycle économique grâce, entre autres, à un soutien monétaire et surtout budgétaire beaucoup plus prononcés. Les attentes pour la réunion de la BCE de la semaine passée étaient donc relativement faibles même si la réunion de septembre est traditionnellement l’occasion pour l’institution européenne de présenter ses nouvelles prévisions macroéconomiques.
Lire la suite

La difficile lecture des chiffres de l’emploi

Sept jours après le discours de Jerome Powell au symposium de Jackson Hole, la publication des chiffres de l’emploi américain par le Bureau of Labor Statistics (BLS) était particulièrement attendue par les marchés, car devant donner le ton de la politique monétaire de la Fed pour la fin d’année et plus particulièrement concernant la mise en place du calendrier du tapering par l’institution américaine.​
Lire la suite

Jerome Powell, l’Équilibriste

Retour en octobre 2017. Le bilan de la Fed atteint près de 4,5 milliards de dollars, soit 5 fois plus qu’avant la crise des subprimes de 2008, et entame une cure d’amaigrissement avec un objectif de réduction d’un tiers d’ici fin 2020. Janet Yellen, alors Présidente de l’institution, œuvre à en minimiser la portée, le processus de réduction du bilan de la Fed devant être aussi ennuyeux que de « regarder une peinture sécher ».
Lire la suite

L’Empire du Milieu joue les trouble-fêtes au nom de la « prospérité commune » (« 共同富裕 »)

La résurgence des menaces liées au variant Delta, la confirmation mercredi dernier au sein des minutes de la réunion du FOMC du 28 juillet de la volonté de la FED de commencer son tapering dès cette année (sauf dégradation significative de la situation sanitaire) et la poursuite de la fièvre de régulation chinoise (dans le cadre d’un plan quinquennal visant à réaffirmer le positionnement politique de Pékin, à soutenir la demande intérieure et à « réguler les revenus excessifs ») sont autant de facteurs défavorables au soutien des actifs risqués. Nous l’avons bien vu jeudi dernier avec des marchés qui ont eu du mal à avaler ce cocktail.
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] : “Et la fête continue…”

Les marchés actions internationaux ont bien progressé la semaine passée malgré des volumes faibles. Aux Etats-Unis, le S&P 500 s’est rapproché des 4500 points. Sur le Vieux Continent, l’Euro Stoxx 50 a progressé de +1,32% et semble toujours recéler un potentiel d’appréciation.
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] L’emploi américain redonne du crédit à un tapering proche

Alors que les données macroéconomiques soufflent le chaud et le froid et montrent des signes de ralentissement après un boom économique, finalement court mais intense, les chiffres de l’emploi américain, publiés vendredi, sont venus rappeler la bonne dynamique de l’économie américaine. Pourtant, les données du rapport de l’ADP (sur les créations d’emplois privés), en ressortant largement sous les attentes (330k contre 690k attendues) un peu plus tôt dans la semaine, laissaient craindre une nouvelle déception, d’autant plus que la propagation du variant Delta était de nature à renforcer les craintes sur le cycle de croissance.​
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] : La Fed arrive (encore) à temporiser

Bonnes mais insuffisantes. Tel pourrait être le résumé, depuis maintenant plusieurs mois, du discours de Jerome Powell sur les données macroéconomiques américaines pour justifier du maintien de la politique monétaire accommodante de la Fed. La réunion du FOMC de la semaine dernière a, une nouvelle fois, réservé peu de surprises, la politique monétaire étant restée inchangée. Le ton toujours aussi accommodant de Jerome Powell diminue en revanche fortement les probabilités de toute annonce significative pour le symposium de Jackson Hole fin août.
Lire la suite

[Le rendez-vous du lundi] Les doutes de l’été

Les investisseurs doutent et les mouvements de marché interpellent. La recorrélation, depuis plus d’un mois, entre les taux et les actions (baisse des taux et hausse des actions) et la (nouvelle) rotation sectorielle en faveur du facteur « Croissance » nous rappellent, de façon assez surprenante, ce que nous connaissons finalement depuis plusieurs années et semblent terriblement loin du scénario de reflation de l’économie qui tient tant la corde sur les marchés financiers depuis le début de l’année.