Ecofi Investissements

276 posts
Ecofi Investissements est la filiale du Crédit Coopératif, membre du Groupe BPCE. Acteur reconnu et maintes fois récompensé pour notre expertise et nos savoir-faire - actions, crédit, diversifié et monétaire - nous affirmons notre engagement dans la gestion éthique et solidaire, ADN d’Ecofi Investissements et de notre actionnaire, le Crédit Coopératif. Et nous allons plus loin en intégrant la responsabilité au cœur de notre métier : aujourd’hui 100% de notre gamme de fonds ouverts est ISR*. Être responsable, c’est choisir les bons actifs pour pérenniser la performance et préserver les intérêts des générations futures. ACTIFS POUR LE FUTUR, ce sont des placements et des convictions pour accompagner nos clients dès aujourd’hui. Retrouvez-nous sur nos réseaux ! * Hors mandats, fonds dédiés, fonds à gestion déléguée, fonds indexés, FPS et un fonds PME.
ecofi
Lire la suite

[Le marché du lundi] ISR : “Presque tous les Etats sont en dehors des clous de l’Accord de Paris sur le climat”

Alors que s’ouvre aujourd’hui - et jusqu’au 8 octobre - la Semaine européenne du développement durable (#SEDD21) dont le thème est le Climat, les chercheurs de Climate Action Tracker (CAT) ont publié leur dernière analyse des objectifs climatiques des Etats qui intègre l’estimation des effets des politiques actuelles, la prise en compte de la part équitable des émissions d’un pays et le financement des actions climatiques.
ecofi
Lire la suite

[Le marché du lundi] Eco : “Prise de bénéfices”

Tous les regards seront rivés cette semaine sur la publication des chiffres de l’inflation du mois d’août aux Etats-Unis. S’il ne fait aucun doute que la progression des prix devrait rester, pour un 4ème mois de rang, supérieure à 5%, le consensus s’attend néanmoins à un léger ralentissement.
ecofi
Lire la suite

[Le marché du lundi] ISR : “Alerte sur les coûts cachés du plastique !”

Le plastique est devenu un matériau incontournable, mais sa production, son utilisation et son élimination ont d’innombrables répercussions négatives sur la société. En raison de son prix apparemment bon marché et de ses multiples usages, la production de plastique a presque doublé au cours des deux dernières décennies. En corollaire, plus de 11 millions de tonnes de plastique se déversent dans l’océan chaque année. La pollution des océans menace la vie marine, nuit à la fourniture de services écosystémiques et endommage des secteurs économiques clés comme la pêche et le tourisme.
ecofi
Lire la suite

[Le marché du lundi] Eco : “Moment de faiblesse…”

S’il fallait encore se convaincre du pourquoi de la prudence de la Réserve fédérale (Fed), il suffit de jeter un coup d’œil sur le dernier rapport de l’emploi aux Etats-Unis. En effet, selon les statistiques du ministère du Travail, les effectifs salariés non agricoles n’ont progressé que de 235 000 postes supplémentaires en août, très en-deçà d’une attente consensuelle de 750 000.
ecofi
Lire la suite

[Le marché du lundi] : “Le coût des catastrophes naturelles fait trembler les assureurs”

Si la crise sanitaire a été le marqueur de l’année 2020, elle ne doit pas occulter l’autre menace implacable du réchauffement climatique qui a généré une multiplication et une aggravation des catastrophes naturelles. « Le changement climatique est un risque systémique pour le monde entier. Contrairement à la crise de Covid-19, il n’a pas de date d’expiration. » alerte Jean Haegeli, chef économiste du réassureur Swiss Re, qui vient de publier son bilan annuel de la « sinistralité catastrophique ».
ecofi
Lire la suite

[Le marché du lundi] : “Une rentrée sous le signe du Delta”

Comme chaque fin de mois d’août depuis 1982, les banquiers centraux ont pris pour habitude de se réunir dans l’Etat américain du Wyoming afin de plancher sur les grands enjeux économiques et financiers. Et, comme il fallait s’y attendre, les regards des investisseurs étaient entièrement focalisés sur cet Economic Policy Symposium, notamment sur l’intervention du président de la Réserve fédérale (Fed). Le moins qu’on puisse dire, c’est que la montagne a accouché d’une souris car nous n’avons rien appris de nouveau !
ecofi
Lire la suite

[Le marché du lundi] ISR : Le devoir de vigilance, une loi ambitieuse mais peu appliquée

La loi sur le devoir de vigilance, adoptée en mars 2017, oblige les sociétés françaises avec plus de 5 000 salariés en France ou 10 000 dans le monde à identifier les risques de leurs activités en matière de droits humains, d’impact sur l’environnement et de corruption, à travers notamment la publication d’un plan de vigilance. Selon cette loi, ces grandes sociétés ont l’obligation d’établir et de mettre en œuvre un plan de vigilance pour prévenir les risques liés à leurs performances extra-financières. Ce rapport doit couvrir aussi les risques liés aux activités de toutes les filiales, des fournisseurs et des sous-traitants.