Groupama AM

92 posts
Groupama Asset Management, filiale de Groupama, est l'un des principaux acteurs français de la gestion d'actifs pour le compte d’une clientèle composée d’ entités du groupe, d’investisseurs institutionnels, d’entreprises et de distributeurs. A l’écoute de ses clients et des évolutions des marchés, Groupama Asset Management propose des solutions globales d’investissement qui couvrent les principales classes d’actifs. Pour construire des performances régulières dans une vision à long terme, les équipes de gestion mettent en œuvre une gestion responsable qui s’appuie sur d’importantes expertises internes de recherche. Dotée d’une organisation à taille humaine, Groupama Asset Management offre une structure réactive et de proximité, à l’ensemble de ses clients. Chaque client tant en France qu’en Europe, fait l'objet d'une relation personnalisée avec les équipes commerciales permettant de lui proposer des solutions d’investissement pertinentes et adaptées. Groupama AM est engagée de longue date sur le terrain de l’investissement socialement responsable (ISR), avec la conviction qu’un émetteur est d’autant plus performant qu’il intègre les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au cœur de sa stratégie de gestion.
Funds Watch
Lire la suite

Chine : risque inflationniste contenu malgré l’accélération des coûts de production

A plus long terme, si l’inflation venait à “déraper”, Pékin n’hésitera pas à changer de cap et mettre en place des mesures drastiques nécessaires. Dans un contexte où la consommation est faible et où les inégalités s’accroissent, les autorités auront le cœur à préserver la croissance et la stabilité sociale.
Funds Watch
Lire la suite

La thématique des “déficits jumeaux” aux États-Unis constitue un risque à la baisse sur le dollar (et à la hausse sur l’euro)

Il n’y a aucun signe que le dollar est “détrôné” : le dollar maintient sa position dominante sur le Forex, dans les financements internationaux, ainsi que dans la composition des réserves de change des banques centrales. Il y a de bonnes raisons à ce maintien : le “poids du passé”, la forte profondeur des marchés financiers américains et surtout l’absence de devise alternative crédible.
Funds Watch
Lire la suite

Chine : la reprise poussive de la consommation constitue un frein pour la croissance et la transition

En Chine, la demande des ménages reste le maillon faible de la reprise économique. En avril, les ventes au détail n’ont pas confirmé son fort rebond observé le mois précédent. Celles-ci ont progressé de 17,7 % sur un an après 34,2 % en mars (cf. graphique 1). Par rapport à avril 2019, la hausse s’est décélérée à 4 %. Pour rappel, la tendance annuelle enregistrée avant la crise sanitaire était à 8 % en moyenne en 2019.
Funds Watch
Lire la suite

La hausse des taux n’est pas un problème pour l’économie réelle, mais c’est un problème pour la BCE

Depuis la mi-décembre, les taux d’intérêt sur les dettes souveraines européennes se sont tendus d’environ 45 pdb ce qui correspond à un drawdown en prix de près de 5%. Il s’agit de remettre en perspective ce mouvement de taux en répondant à 3 questions : si la tension obligataire se poursuit, est-ce qu’elle peut remettre en cause les trajectoires baissières à moyen terme sur les dettes publiques ? A quel moment, pouvons-nous évoquer qu’une hausse des taux constitue un ” choc obligataire ” ? Quelle peut être la réaction de la BCE face à cette hausse des rendements obligataires ?
Funds Watch
Lire la suite

L’inflation est partout… et c’est toujours un phénomène d’origine politique !

Stocks des entreprises historiquement bas, relance budgétaire synchrone dans les différentes zones économiques, hausse nécessaire du prix des matières premières polluantes pour inciter à la substitution énergétique… Il existe aujourd’hui une conjonction de facteurs inflationnistes. Mais derrière ces facteurs, les conditions de l’inflation sont d’abord rendues possibles par le fait politique.