Lazard Frères Gestion

85 posts
In 1848, Alexandre, Lazare and Simon Lazard, three French brothers from the Alsace region in France, found Lazard Frères & Co in New Orleans as a dry goods merchant, after migrating to the United States in the early 1840s. Shortly after, the company moved to San Francisco to expand its trading business and develop its first foreign exchange office between Europe and the United States, before engaging in banking activities. The Paris office was established in 1854, the London branch opened in 1870 and the New York Banking House in 1880. Lazard became a global player in international banking, notably in corporate finance advisory and asset management services. This exceptional background shaped a unique culture, passed on through the generations. Lazard has been listed on the New York Stock Exchange since May 2005, but nonetheless remains partly owned by its associates and employees. Lazard serves investors around the world through a broad range of global investment solutions and investment management services. Lazard Asset Management operates across 14 countries throughout North America, Europe and Asia, as well as in Australia. The group focuses on strategies drawing on rigorous, detailed analysis and dynamic asset management.
Funds Watch
Lire la suite

Etats-Unis : une croissance bridée par les problèmes du secteur automobile

Les ventes de voitures ont de nouveau baissé au mois d’août. Seulement 1,08 million de véhicules ont été vendus sur le mois, 30% de moins qu’en avril dernier. Cette forte baisse est liée aux problèmes d’approvisionnement du secteur automobile qui se ressentent dans le monde entier. La pénurie de composants électroniques oblige les constructeurs à réduire partout leur production et les stocks ne suffisent plus à répondre à la demande.
Funds Watch
Lire la suite

Automobile : la pénurie de composants pénalise la production

Cela fait plusieurs mois que les constructeurs automobiles ajustent leur production du fait de la pénurie de composants électroniques. Afin d’évaluer la production automobile dans ce contexte, nous avons construit une estimation de la production mensuelle pour un ensemble de pays constructeurs, représentant un peu moins de 90% de la production automobile mondiale.
Funds Watch
Lire la suite

Comment un taux peut-il devenir négatif ?

Depuis quelques années, il est devenu courant d’entendre parler de taux négatifs. La plupart des pays de la zone euro peuvent par exemple se financer à taux négatifs. Les banques centrales peuvent elles-mêmes fixer des taux directeurs négatifs. Le taux de dépôt de la BCE est par exemple de -0,50% depuis 2019 et le taux directeur de la Banque nationale suisse (BNS) se situe à -0,75% depuis 2015. Cela signifie que l’emprunteur remboursera moins d’argent qu’il n’en a initialement emprunté. Ce paradoxe interpelle et nécessite des explications.
Funds Watch
Lire la suite

Les 4 points-clés à connaître pour investir de manière responsable

Dans un monde plus que jamais conscient des enjeux environnementaux et sociaux, l’investissement responsable connaît un remarquable succès en apportant des solutions pour financer les entreprises les plus vertueuses et les plus engagées dans une logique de développement durable. Comment s’y retrouver dans cet univers en plein essor ?
Funds Watch
Lire la suite

Dettes subordonnées financières : une solution face aux taux bas

Depuis plusieurs années, les dettes subordonnées financières constituent en Europe une petite oasis de rendements dans le désert des taux bas, en contrepartie d’une prise de risque plus élevée. La crise du Covid-19 n’a pas remis en cause l’attractivité de ces titres (Tier 2, AT1 ou « CoCos »), qui conservent un couple rendement-risque des plus intéressants pour les investisseurs disposant d’une bonne compréhension de leurs risques spécifiques. Nos questions à François Lavier, analyste-gérant chez Lazard Frères Gestion.
Funds Watch
Lire la suite

Le dividende constitue-t-il vraiment une rémunération des actionnaires ?

Par son activité et ses ventes, une fois payées toutes ses charges, les entreprises génèrent des liquidités qui leur permettent d’investir. Une fois ces investissements réalisés, il peut encore rester des liquidités qui trouvent alors plusieurs usages : le remboursement des dettes, l’acquisition d’autres sociétés ou encore le paiement de dividendes, qui constituent un transfert de trésorerie de l’entreprise vers ses actionnaires.