Montpensier Finance

85 posts
« Investir pour un avenir durable » C’est la conviction de Montpensier Finance, fondée sur une longue expérience de l’investissement, une culture résolument entrepreneuriale et un engagement responsable. L’ISR est au cœur de ses process de gestion actions. Montpensier Finance est une société de gestion entrepreneuriale française, présidée par Guillaume Dard, détenue à 75% par son management et à 25% par Amundi. L’EXPERTISE DE MONTPENSIER FINANCE Montpensier Finance développe une triple expertise de gestion (actions européennes et thématiques, obligations convertibles et multi asset). Les actifs sous gestion sont supérieurs à 2,8 milliards d’euros. Les fonds sont gérés de façon collégiale par des équipes expérimentées selon des méthodes propriétaires intégrant des critères ESG et notre engagement responsable. Les critères extra-financiers - environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) - sont des leviers de performance long terme pour les entreprises. Pour investir dans un monde complexe, nos gérants travaillent en équipe et utilisent nos méthodes ainsi que nos outils d’analyse, développés depuis de longues années et enrichis en permanence. C’est ainsi que chaque jour, nous cherchons à anticiper et déceler les grandes tendances des marchés internationaux et les thématiques attractives. Notre priorité permanente est de consacrer toute notre expertise et toutes nos ressources à nos clients pour réaliser la meilleure performance et leur offrir le meilleur service. Notre ADN est résolument « Investor driven » et nous sommes convaincus que la performance naît de l’alliance du talent et de la méthode.
Lire la suite

Quand Powell rassure les marchés…

Hier Jerome Powell s'est exprimé devant la commission bancaire du Congrès et s'est engagé à éviter que l'inflation ne s'installe. Cependant le président de la Fed affirme que le retour à la normale sur les taux pourrait prendre du temps. L'analyse de Wilfrid Galand, directeur stratégiste chez Montpensier. Ecorama du 12 janvier 2022, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com
Lire la suite

La Bourse n’aime-t-elle plus les conglomérats ?

General Electric va se scinder en 3 entreprises distinctes (aviation, santé, énergie). C’est donc la fin d’un des plus grands conglomérats qui était pourtant la première capitalisation du monde en l’an 2000. Que s’est-il passé en 20 ans ? L’analyse de Wilfrid Galand, directeur stratégiste chez Montpensier. Ecorama du 17 décembre 2021, présenté par David Jacquot sur Boursorama.com