ODDO BHF

42 posts
ODDO BHF est un groupe financier franco-allemand fort d'une histoire de plus de 160 ans. ODDO BHF exerce trois grands métiers, basés sur un fort investissement dans les expertises de marché : banque privée, gestion d'actifs, banque de financement et d'investissement. Le Groupe est doté d’une structure actionnariale unique puisque son capital est détenu à 60 % par la famille Oddo et à 30 % par les équipes. Cette logique de partnership est le gage de l’implication des équipes sur le long terme.
Lire la suite

ODDO BHF et Landolt & Cie confirment leur rapprochement

Le groupe ODDO BHF et Landolt & Cie annoncent aujourd’hui avoir signé leur alliance. Sous condition suspensive de l’autorisation de la FINMA (autorité indépendante de surveillance des marchés financiers suisses), ce rapprochement donnera lieu à un véritable partenariat stratégique avec les équipes de Landolt & Cie et fera de la Suisse le troisième pilier de la stratégie de développement du groupe ODDO BHF, aux côtés de la France et de l’Allemagne, avec plus de 6 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Pierre Landolt et Thierry Lombard deviennent à cette occasion actionnaires et associés à la gouvernance du groupe ODDO BHF.
Lire la suite

Vers une parité Euro/Dollar durablement plus forte si la cohésion européenne ne fait pas défaut

Après des années de prévisions haussières de l’€/$ non réalisées, l’euro connait enfin une trajectoire ascendante. Ce changement de cap reflète une évolution radicale de la perception du risque politique associé à l’Union européenne. Le point de départ de la hausse (17 mai) correspond d’ailleurs à l’annonce franco-allemande du projet de plan de relance. L’accord européen du 21 juillet pour engager son processus de mise en oeuvre milite, dans un contexte de redressement des PMI, pour le maintien de cette tendance nouvelle. Nous proposons en fin de document deux listes établies sur la base, contestable, des corrélations avec l’€/$ des secteurs et valeurs censés bénéficier ou pâtir de cette tendance.
Lire la suite

Négociation exclusive en vue de rapprocher Landolt & Cie SA avec le groupe ODDO BHF

Déjà présent en Suisse après l’acquisition de la BHF Bank, le Groupe ODDO BHF décide d’y renforcer sa présence en étudiant le rapprochement avec la banque Landolt & Cie SA et en créant un partenariat avec Pierre Landolt et Thierry Lombard et leurs équipes*. Pierre Landolt et Thierry Lombard deviendraient à ce titre actionnaires du groupe ODDO BHF et redeviennent administrateurs de Landolt & Cie SA.
Lire la suite

Pourquoi le plan de relance européen pourrait être la « mère des catalyseurs » pour les actions européennes

Sans surprise le sommet européen du 19/6 n’aura pas débouché sur un accord quant au plan de relance de 750 Md€. Nos économistes l’attendent pour cet été pour un vote en fin d’année. Si son design initial est conservé, il consacrera l’introduction d’une mutualisation des dettes. Une telle avancée représenterait un catalyseur majeur pour les actions européennes, via la baisse du spread de prime de risque et de croissance potentielle vs USA. A la clef, une réduction de la décote de PE12m (moy historique de 12.5%, mais 24% aujourd’hui) qui bénéficierait relativement à la value (financières) mais aussi aux matériaux de construction. Les actions européennes seraient les grandes gagnantes d’une union plus poussée.
Lire la suite

France : le choc sera (au mieux) effacé en 2022

L’économie française a touché son point bas en avril. Elle opérait alors à 66% de ses capacités utilisées avant le confinement. A la fin mai, l’activité est revenue à 80% de ce niveau. Les indicateurs avancés suggèrent qu’en juin on pourrait approcher de 90%. Quant au seuil des 100%, il est improbable de le retrouver de sitôt, et à plus forte raison de le dépasser. D’une part, une certaine dose de restrictions subsistera pour limiter le risque sanitaire. D’autre part, le choc a été si violent que ses répercussions durables sur les facteurs de production (pertes d’emploi, faillites) sont à venir. Le rebond s’annonce donc vif mais incomplet.
Lire la suite

France : Grand Blues (ODDO BHF)

Il y a deux mois, l’économie française a fait le grand plongeon. D’un coup ou presque, la production a été réduite de 35%, tout comme la consommation des ménages. La remontée vers la surface a débuté le 11 mai, mais, avant d’y parvenir, il va falloir passer par de nombreux paliers de décompression. C’est une opération incertaine qui dépend en partie de l’évolution future de la situation sanitaire (risque de deuxième vague). Le système productif et le revenu des agents vont rester sous pression (risque de faillites). On fait le point ici sur la situation économique, politique et sociale au début de cette nouvelle phase