Compte tenu des fortes corrélations entre les classes d’actifs traditionnelles et de l’intensification des risques géopolitiques et économiques, gérer les turbulences des marchés et protéger votre portefeuille contre les menaces de baisse nécessite de l’innovation et un timing prudent.

Compte tenu des fortes corrélations entre les classes d’actifs traditionnelles et de l’intensification des risques géopolitiques et économiques, gérer les turbulences des marchés et protéger votre portefeuille contre les menaces de baisse nécessite de l’innovation et un timing prudent.

  • Il devient plus difficile de diversifier un portefeuille lorsque les corrélations entre classes d’actifs sont élevées
  • Les couvertures à la baisse peuvent s’avérer coûteuses
  • L’utilisation d’un seuil de volatilité peut être efficace pour limiter les pertes des marchés baissiers

L’un des premiers conseils donnés à de nombreux investisseurs, professionnels ou non, a toujours été : « ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ». Autrement dit, diversifiez vos portefeuilles entre plusieurs classes d’actifs afin qu’en cas de mauvaise performance d’un type d’actifs, vous ayez toujours tous les autres pour permettre à votre portefeuille d’atteindre le niveau voulu quand vous en avez besoin.

Mais comment y parvient-on dans les conditions de marché actuelles ?

Les corrélations entre les classes d’actifs n’ont jamais été aussi élevées et devraient le rester pendant un certain temps encore. Je pense que l’une des principales raisons de ce phénomène est que les marchés financiers sont encore portés par l’optimisme lié à la reprise consécutive à la crise financière mondiale et que nous avons assisté à des changements significatifs des profils de rendement, de risque et de corrélation entre les différentes classes d’actifs.

La frontière efficiente ressemble à une image miroir d’elle-même : les classes d’actifs du niveau supérieur de l’échelle de risque se retrouvent au niveau inférieur, et inversement. Il n’y a pas d’exemple plus clair à cet égard que l’inversion de la courbe des taux américaine, qui a en fait proclamé que le marché demandait un rendement plus élevé sur un investissement à court terme que sur un placement à plus long terme : pour résumer, elle signalait des turbulences des marchés à court terme.

Les positions concentrées ont surperformé les positions diversifiées

Pour certains investisseurs, une pilule dure à avaler a été le fait que la diversification n’a pas été payante au cours des 10 dernières années ; en réalité, celle-ci a même plutôt pénalisé les rendements des portefeuilles. À l’inverse, la stratégie gagnante a été de concentrer ses positions sur les marchés développés, les indices boursiers généralistes ou les fonds indiciels cotés.[1]

Et maintenant que la volatilité est de retour, diversifier son portefeuille est plus difficile que jamais. Placer nos œufs dans des paniers différents ne fonctionne pas si tous les paniers sont collés ensemble.

Par exemple, si l’on considère un investissement en actions américaines au cours des 20 dernières années, un dollar investi au début de cette période et détenu tout au long de la crise financière a affiché un rendement moyen de 4,30 % par an.1

Le timing est crucial

Théoriquement, si nous appliquions une stratégie d’options de vente qui couvre 15 % des mouvements baissiers du marché, il en résulterait une perte supplémentaire de 2,43 % (le coût de la stratégie d’option de vente). Il serait donc préférable de ne pas couvrir le portefeuille plutôt que d’appliquer cette stratégie d’option de vente simple.

Comment peut-on faire mieux ? La réponse est simple, mais difficile à mettre en œuvre. Choisir le calendrier de la stratégie d’option de vente de manière à ce qu’elle entre en jeu au moment nécessaire nous offrirait la protection la plus efficace. Cependant, le timing (le choix du calendrier) est crucial.

Une manière bien plus efficace d’appliquer cette stratégie d’option de vente est d’utiliser l’indice de volatilité (VIX) pour mieux alerter sur les turbulences de marché. Celui-ci peut servir de déclencheur, de telle sorte que lorsque la volatilité atteint un niveau prédéterminé, notre stratégie d’option de vente peut s’appliquer et fournir la protection requise.

Conclusion

Nous pensons que la diversification reste essentielle lors de la construction d’un portefeuille, mais les questions cruciales sont : « Quelle partie de notre portefeuille voulons-nous diversifier et comment le faire efficacement ? ».

Sur les marchés actuels, les paniers de classes d’actifs sont liés les uns aux autres en termes de performance et les obstacles constitués par les différents types de risque sont nombreux et difficiles à prévoir.

Des stratégies structurées de protection à la baisse conçues pour prendre effet efficacement en période de turbulences, un peu comme des amortisseurs posés sous les paniers de classes d’actifs, peuvent contribuer à empêcher l’apparition de fissures indésirables dans votre portefeuille.


[1] La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse, et les investisseurs sont susceptibles de ne pas récupérer leur investissement initial.

BNP Paribas AM

BNP Paribas AM

BNP Paribas Asset Management est le métier gestion d'actifs de BNP Paribas, une des institutions financières les plus importantes au monde. Fort d'un encours sous gestion et conseillé de 557 milliards d'euros au 30 septembre 2018, BNP Paribas Asset Management offre une gamme complète de solutions d'investissement actif, passif et quantitatif, dans un large spectre de classes d'actifs et de zones géographiques.

Avec plus de 700 professionnels de l'investissement et près de 600 collaborateurs dédiés à la relation clients, BNP Paribas Asset Management s'adresse aux particuliers, aux entreprises et aux institutions dans 70 pays. Depuis 2002, BNP Paribas Asset Management est un acteur majeur de l'investissement durable et responsable.

Pour plus d'information, rendez-vous sur bnpparibas-am.com

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

novembre

21novToute la journée22Actionaria 2019Palais des Congrès L'organisateur: Infopro Digital

décembre

05decToute la journéeSommet BFM PatrimoineCESE - PALAIS DE IENA L'organisateur: BFM Business

janvier

Pas d'évènement

X