Dans un contexte économique particulier, comme celui que nous connaissons actuellement, avec des taux d’intérêts négatifs, les épargnants ont besoin d’être rassurés, c’est en tout cas ce que démontre l’augmentation de la collecte des livrets d’épargne. Dans ce podcast, Serge Werlé, responsable de l’ingénierie financière BNP Paribas Cardif France, nous propose son analyse de la situation du marché et les solutions mises en place par Cardif pour s’y adapter.

Dans un premier temps il est important de comprendre le contexte économique actuel. En ce qui concerne le cas français, à la suite de la crise économique de 2008, la Banque Centrale Européenne a pris diverses mesures afin de stabiliser les prix et maitriser l’inflation notamment la baisse des taux directeurs, ce qui soulage les investisseurs de manière globale. Depuis peu, la BCE a également recours au quantitative easing, c’est-à-dire qu’elle rachète massivement des obligations d’Etat et d’entreprises, ce qui contribue très largement à la baisse des taux d’intérêts en zone euro. La France, parmi tant d’autres pays se retrouve donc dans un contexte de taux négatifs ce qui signifie que le taux d’intérêt français est nul. Cette situation est vouée à durer au moins jusqu’au 1er semestre 2020, comme l’a annoncée la BCE, mais il est très probable que cela dure davantage puisque la Réserve fédérale américaine commence à faire de même. Il semble donc difficile de remonter ses taux d’intérêts lorsque l’un des acteurs majeurs du système économique mondial décide de faire l’inverse.

Ensuite, afin de déterminer les conséquences sur les investisseurs il faut distinguer l’investisseur professionnel de l’investisseur particulier. En effet, étant donné que le monde économique est un monde cohérent, cela signifie que, l’emprunt ou le placement d’un investisseur professionnel se fera à taux négatifs. Néanmoins une telle situation n’est pas révolutionnaire pour un investisseur professionnel qui peut trouver des opportunités même dans un tel contexte. Pour l’investisseur particulier la situation est plus complexe puisqu’il évolue dans un contexte de taux positifs qui lui rapporte 0,75 sur un livret A et jusqu’à 1,5 sur le fonds en euro d’une compagnie d’assurance ce qui est particulièrement intéressant face aux offres du marché.

En ce qui concerne l’offre Cardif dans ce contexte particulier, il faut comprendre ses forces. Tout d’abord son fonds en euro qui est particulièrement bien positionné sur le marché en termes de richesses, mais également l’offre en unités de compte qui est très diversifiée avec des fonds en architecture ouverte mais aussi une gamme de fonds en immobilier, et très bientôt, des fonds de private equity qui ne sont désormais plus réservés aux investisseurs professionnels. Une telle offre permet d’envisager tous types de solutions. De plus, Cardif a identifié des solutions particulièrement sécurisées, en parallèle des fonds en euro afin de proposer une certaine protection du capital dans une économie où le risque est grandissant.

Pour conclure, face à une telle situation économique, la pédagogie est primordiale. En effet, Cardif se doit d’expliquer au client l’univers dans lequel il évolue mais également de proposer la gamme la plus large possible afin de répondre au plus grand nombre d’attentes. Quant aux CGP, leur rôle est essentiel puisqu’ils ont la responsabilité de sélectionner parmi la gamme d’unités de compte de Cardif, les produits les plus pertinents pour les investissements de clients, tout en continuant la pédagogie initiée par Cardif. Dans ce contexte économique, Cardif propose à ses partenaires et à ses clients des solutions adaptées pour leur offrir un maximum de possibilités.

Cardif France

Cardif France

BNP Paribas Cardif distribue en France ses produits d'épargne et de prévoyance sous la marque commerciale Cardif via notamment un réseau de CGPI et de courtiers. N° 1 mondial de l'assurance des emprunteurs, nous proposons également la vente de ce produit en direct sur notre site internet

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

novembre

21novToute la journée22Actionaria 2019Palais des Congrès L'organisateur: Infopro Digital

décembre

05decToute la journéeSommet BFM PatrimoineCESE - PALAIS DE IENA L'organisateur: BFM Business

janvier

Pas d'évènement

X