Une hausse des taux qui fait mal

Le mois de septembre s’est achevé sur une note négative avec une nouvelle semaine de baisse des principaux indices actions (US, ZE, Émergents…). Du côté obligataire, les taux sont remontés cette semaine, pénalisant notamment les titres du secteur technologique. Les sources d’inquiétudes continuent de s’accroître, même si celles liées à la pandémie de Covid-19 semblent s’atténuer.
Funds Watch
lettre-hebdo (3)
Total
0
Shares