Bilan de cette première année et perspectives pour 2020 avec l’interview de Léa Dunand-Chatellet, gérante et directrice du pôle Investissement Responsable et Adrien Le Clainche, co-gérant des deux fonds.

Pouvez-vous nous présenter rapidement votre process d’analyse ESG et vos deux fonds labélisés ISR: DNCA Invest Beyond Alterosa et DNCA Invest Beyond Semperosa?

La sélection de valeurs éligibles au sein de nos fonds ISR se fait en deux étapes.

Tout d’abord, une analyse extra-financière issue de notre modèle propriétaire ABA (Above & Beyond Analysis) combinant les deux dimensions de la Responsabilité d’Entreprise et de la Transition Durable. Les entreprises présentant, selon nous, le meilleur profil combinant une bonne gestion des risques de responsabilité et une réelle contribution à la transition économique durable, seront éligibles.

Ensuite, une analyse financière (qualité fondamentale, valorisation et liquidité) détermine l’entrée d’une valeur en portefeuille et son poids.

La philosophie de gestion de DNCA Invest Beyond Alterosa est d’offrir une gestion patrimoniale pour investir dans le développement durable.

Le fonds s’adapte aux différentes configurations de marché par un arbitrage constant et fl exible entre quatre principales classes d’actifs : actions (0-50%), obligations classiques (0-100%), obligations convertibles et
produits monétaires.

Il constitue une gestion ISR différenciante et innovante qui intègre les enjeux du développement durable. Les valeurs en portefeuille sont analysées également à travers les deux axes du modèle propriétaire ABA: la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) et la Transition Economique Durable qui reflètent une analyse approfondie des tendances économiques, environnementales et sociétales de long terme. Au travers de cette analyse, cinq transitions sont identifiées : démographique, médicale, économique, mode de vie et écologique. Ainsi, nous sélectionnons des valeurs ayant un impact positif aux enjeux du développement durable.

La philosophie de gestion du fonds DNCA Invest Beyond Semperosa est d’avoir de l’impact en investissant dans les actions cotées selon les Objectifs de Développement Durable de l’ONU (ODD) publiés en septembre 2015.

Ainsi, le fonds sélectionne des entreprises ayant des impacts environnementaux et sociaux positifs en relation avec les ODD que nous avons identifiés comme pertinents au sein de l’univers des actions cotées : santé et bien-être, eau propre et assainissement, énergie propre, industrie innovante et infrastructure, villes durables, consommation et production responsables, lutte contre le changement climatique…

Les deux fonds fêtent leur première année avec des performances à +12,47% et +26,97% (respectivement pour Alterosa et Semperosa, données arrêtées du 17/12/2018 au 17/12/2019 sur la part A), quels ont été les principaux contributeurs ? À l’inverse, certaines positions ont-elles répondu en deçà de vos attentes?

Le moteur de performance commun aux deux stratégies est la sélection des valeurs que ce soit dans les actions ou dans les obligations. En effet, les portefeuilles présentent une active-share(1) élevée par rapport à leurs indices de référence, reflétant ainsi une gestion ISR de conviction.

Dans le cadre du fonds Semperosa, les thématiques de la transition médicale et de la transition écologique ont été les principales contributrices avec ASML ou Schneider Electric par exemple. Deux tiers du portefeuille est également investi dans des valeurs dites de croissance qui ont également sur-performé les marchés cette année telles Rational ou Kingspan. Certaines positions dans les valeurs cycliques, notamment exposées aux enjeux de la guerre commerciale sino-américaine ont délivré des résultats inférieurs aux attentes et ont subi une volatilité supérieure au marché.

Le fonds Alterosa a connu les mêmes moteurs de performance dans la poche actions bien que plus équilibrée entre les valeurs de croissance (60%) et les valeurs value (40%). La poche obligataire a également contribué positivement notamment grâce à une gestion de la duration et de la sensibilité (1,8) très faibles. Lors de sa première année de gestion, le fonds a cependant offert une exposition modérée aux actions lors du lancement
(25% en janvier) avant de s’intensifier et se situer actuellement à hauteur de 41% (pour une moyenne sur l’année autour de 35%).

Avez-vous des convictions communes au sein des poches actions des deux fonds ? Pouvez-vous en évoquer une ou deux ?

Oui. Il existe un recoupement important entre la poche actions du fonds Alterosa et le portefeuille de Semperosa. Nous pouvons évoquer deux convictions communes ayant des contributions au développement durable différentes.

La première est la société néerlandaise DSM (Dutch State Mines) dont 62% du chiffre d’affaires en 2018 est lié à la transition durable (alimentation saine, 59,6% et énergie propre, 2,4%). Le groupe chimique est présent dans quatre secteurs : la nutrition, les produits pharmaceutiques, les matières performantes et la chimie industrielle. Dans chaque secteur, le groupe offre des innovations à forte valeur ajoutée environnementale ou de santé. Par exemple, 20% de son chiffre d’affaires est réalisé chaque année dans les produits de haute performance qui contribuent notamment à l’agriculture durable et à une alimentation plus saine.

La seconde est l’un des leaders mondiaux de la fabrication de machines pour l’industrie des semi-conducteurs. Il s’agit d’ASML, société néerlandaise, dont 10% du chiffre d’affaires est exposé à la transition écologique grâce à la fabrication de machines (lithographie) favorisant l’efficacité énergétique dans sa production des semiconducteurs. Ainsi, elle diminue de 60% sa consommation d’énergie et d’eau grâce à la nouvelle technologie
EUV par rapport à la précédente génération de machines.

Comment sont-configurés les portefeuilles pour aborder l’année 2020 ?

Notre gestion de conviction nous conduit à avoir une gestion stable avec une rotation du portefeuille inférieure à 20%. Les deux fonds conservent les mêmes orientations pour aborder l’année 2020.

Concernant Alterosa, dans un contexte de taux durablement bas, nous maintenons notre poche actions à un niveau proche de son maximum autorisé de 50% pour un rendement des dividendes versés en 2020 estimé à 2,7%.
Le rendement estimé de la partie obligataire s’établit quant à lui à 1,11%.

S’agissant de Semperosa, le portefeuille reste concentré sur 42 valeurs dont le top 10 représente 38% du portefeuille. Le fonds affiche par ailleurs un biais sectoriel prononcé entre la chimie et les biens/services industriels, qui représentent à eux deux 30% du fonds en cumulé.

Notre gestion ISR est naturellement tournée vers une performance de long terme qui intègre l’ensemble des risques et des opportunités auxquels font face les entreprises. Nous sommes convaincus de la pertinence des enjeux du développement durable pour sélectionner les leaders de demain. Ainsi, tout en tenant compte des aléas financiers spécifiques aux entreprises et aux conditions macro-économiques, nous maintenons nos convictions inchangées.

(1) L’active-share est un concept qui s’appuie sur la composition du portefeuille du fonds afin de mesurer le pourcentage des actifs du fonds qui diffèrent de ceux présents dans l’indice de référence.

Au-delà de l’aspect lié à l’investissement purement financier, comment un épargnant peut-il mesurer sa contribution RSE via votre gestion ?

Notre analyse des impacts positifs s’appuie sur une méthodologie propriétaire, AIM (Additionnalité, Intentionnalité et Mesurabilité), notamment par rapport à l’exposition du portefeuille aux activités de la transition durable et aux objectifs de développement durable.

Les indicateurs de mesure d’impact ont été sélectionnés en fonction de l’activité et du secteur de chaque entreprise. La définition des indicateurs est le plus souvent réalisé en discutant avec l’entreprise. Ce dialogue permanent est indispensable pour améliorer la compréhension des impacts et la qualité de la mesure. L’ensemble des impacts mesurés sont issus des données des entreprises.

Nous avons déployé un reporting d’impact qui mesure ligne à ligne la contribution de chaque entreprise. De plus de manière agrégée pour certains indicateurs, nous avons créé un calculateur, disponible sur notre site Internet, qui permet de mesurer des impacts concrets dans la santé (nombre de patients soignés, nombre de diagnostiques réalisés et financement de la médecine de pointe) et pour l’environnement (économies de CO2 et financement des énergies renouvelables).

Texte achevé de rédiger le 19 décembre 2019.

Les positions évoquées sont celles de l’équipe de gestion. Les valeurs citées sont détenues en portefeuilles et les données sont arrêtées au 30/11/2019.  Ce sont des informations non contractuelles données à titre indicatif. Elles peuvent être amenées à évoluer dans le temps. Sources : DNCA Finance & Factset.

DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA est une société de gestion française créée en 2000 par des spécialistes d’une approche patrimoniale de la gestion pour le compte d’investisseurs privés et institutionnels.

L’équipe de gestion (37 gérants) emmenée par Jean-Charles Mériaux est reconnue pour la qualité de son "stock-picking"​ et organisée autour de cinq pôles d’excellence : les actions européennes ("long only"​ et "absolute return"​), la gestion diversifiée, les obligations convertibles, les obligations de la zone euro et les investissements socialement responsable. La qualité de sa gestion est régulièrement récompensée par la presse spécialisée.

La gamme de 31 fonds OPCVM est distribuée en France, Italie, Belgique, Luxembourg, Hollande, Allemagne, Autriche, Suisse, Espagne et UK.

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

X