La semaine passée a vu Donald Trump obtenir en un temps record des résultats probants de la part du gouvernement mexicain en matière d'immigration à la suite de sa menace de nouvelles barrières douanières.

La semaine passée a vu Donald Trump obtenir en un temps record des résultats probants de la part du gouvernement mexicain en matière d’immigration à la suite de sa menace de nouvelles barrières douanières. On peut donc légitimement rêver également à la fin de la guerre commerciale avec les Chinois, adversaires cependant plus coriaces et plus puissants que le voisin centre-américain. Les songes d’une prospérité américaine sans fin habitent aussi tous les investisseurs car nous entrons actuellement dans le cycle d’expansion économique le plus long de l’histoire des Etats-Unis après celui de 1991-2001. Malgré cela, des signes de faiblesses de l’économie américaine apparaissent (dernières statistiques sur l’emploi, secteurs en difficulté comme l’agriculture). Cela ne remet pas pour autant encore en cause le système économique mondial.

Le dollar, bien que plus faible, plie mais ne rompt pas et à part les accès de fièvre militaire en mer d’Oman (attaques récentes de tankers) qui fait monter le prix du baril, rien ne semble vraiment venir déstabiliser le fragile équilibre global actuel. Les investisseurs ont certes été secoués par les performances négatives du mois de mai. Ils reprennent leur esprit timidement en juin dans un contexte de taux toujours bas.

Le grand maitre Picasso prétendait que « tout ce qu’on pouvait imaginer était réel », une thèse reprise par l’écrivain israélien Yuval Noah Harari qui affirme la supériorité de l’homo sapiens sur les autres espèces animales notamment grâce à sa capacité à réaliser ses fictions et à les échanger avec ses congénères. Les plus optimistes vont donc imaginer un monde économique qui poursuivra sa croissance mue par le mouvement perpétuel du progrès technologique, sans désastre écologique, sans chômage, sans inégalité et sans volatilité pendant que les plus pessimistes échafauderont des scénarios de méga-crise économique comparables à la lutte finale apocalyptique décrit dans la Bible sur le petit mont de Galilée appelé Armageddon.  La vérité est aujourd’hui probablement entre les deux.

En matière d’allocation, le pragmatisme milite toujours pour inclure des actions dans un patrimoine mais le dosage doit être savant et le choix sélectif. Les dividendes versés par les entreprises constituent toujours un support intéressant pour dessiner un portefeuille qui se rapprocherait des caractéristiques obligataires de l’ancien temps (rendement proche de 3%-4%).

Texte achevé de rédiger le 14 juin 2019 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion. 

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA est une société de gestion française créée en 2000 par des spécialistes d’une approche patrimoniale de la gestion pour le compte d’investisseurs privés et institutionnels.

L’équipe de gestion (37 gérants) emmenée par Jean-Charles Mériaux est reconnue pour la qualité de son "stock-picking"​ et organisée autour de cinq pôles d’excellence : les actions européennes ("long only"​ et "absolute return"​), la gestion diversifiée, les obligations convertibles, les obligations de la zone euro et les investissements socialement responsable. La qualité de sa gestion est régulièrement récompensée par la presse spécialisée.

La gamme de 31 fonds OPCVM est distribuée en France, Italie, Belgique, Luxembourg, Hollande, Allemagne, Autriche, Suisse, Espagne et UK.

Voir toutes les publications

Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

juillet

02jui8 h 30 min19 h 30 minLes Assises de l'immobilierIntercontinental Paris L'organisateur: AGEFI Actifs

02jui18 h 00 min20 h 00 minHuitième édition des Prix Quantitatifs de la Pierre-papierHôtel InterContinental L'organisateur: Pierre-papier

04juiToute la journéeLes rencontres YCAP - PARISThe Big ShortYcap partners L'organisateur: YCAP partners

09jui(jui 9)8 h 30 min10(jui 10)16 h 00 minParis EuroPlacePavillon Gabriel L'organisateur: Paris EuroPlace

aout

29aou14 h 00 min20 h 00 minUniversité d'été de l'Asset Management 2019Université Paris-Dauphine L'organisateur: Sanso IS

septembre

26sepToute la journéeGrands Prix du Gouvernement d'Entreprise 2019Cercle de l'Union Interalliée

26sep(sep 26)8 h 30 min27(sep 27)19 h 00 minPatrimonia 2019Centre de Congrès de Lyon L'organisateur: Infopro Digital

X