L’évocation d’une baisse des taux et de la relance d’un programme quantitatif d’achats de titres obligataires par la BCE lors de sa dernière réunion ont poussé les rendements obligataires dans des territoires négatifs.

L’évocation d’une baisse des taux et de la relance d’un programme quantitatif d’achats de titres obligataires par la BCE lors de sa dernière réunion ont poussé les rendements obligataires dans des territoires négatifs. Le système de « tiering » permettant de limiter l’impact des taux négatifs sur les dépôts excédentaires des établissements bancaires soulagera le compte de résultat des grandes banques européennes.  En pleine saison de publication de résultats, les marchés n’ont pas semblé surpris par ces mesures sûrement plus concentrées par les annonces de résultats et les possibles opérations financières (Osram, Grandvision, Cobham, Coface…). Les avertissements sur résultats sont assez diversement appréciés.

Dans le secteur automobile, les perspectives des investisseurs étaient trop sombres même s’il ne faut pas négliger les difficultés de tous les secteurs cycliques. Dès lors les publications ont été plutôt bien saluées (Faurecia, Plastic Omnium…). Le paradigme des marchés ne change pas véritablement pour le deuxième semestre. La croissance mondiale tient malgré un affaiblissement.

Le secteur manufacturier souffre de la guerre commerciale. Les entreprises sont toujours capables d’offrir une création de valeur ou un dividende généreux. Les actions demeurent un des rares actifs réels que les investisseurs peuvent encore à peu près valoriser malgré une politique monétaire devenue trop accommodante. En effet, Super Mario aura jusqu’au bout poursuivi une seule politique : celle de sauver l’euro (et ce n’est pas un petit succès) mais aussi celle de permettre aux États impécunieux de se financer à très bas coûts (et c’est là une perversité financière). Son action n’aura ni permis de véritablement relancer l’économie et encore moins favorisé le retour de l’inflation salariale. Il passera le témoin à Christine Lagarde d’une zone monétaire certes sauvée mais proche de la japonisation : vieillissement démographique, croissance faible et taux longs réels durablement négatifs. Il n’aura jamais douté de la justesse de sa politique. Ce fut une force au moment de la crise de la zone euro en 2011 mais c’est peut-être devenu une faiblesse aujourd’hui car comme le grand philosophe allemand Nietzsche l’écrivait : « ce n’est pas le doute qui rend fou mais la certitude ».

Texte achevé de rédiger le 26 juillet 2019 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion. 

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA est une société de gestion française créée en 2000 par des spécialistes d’une approche patrimoniale de la gestion pour le compte d’investisseurs privés et institutionnels.

L’équipe de gestion (37 gérants) emmenée par Jean-Charles Mériaux est reconnue pour la qualité de son "stock-picking"​ et organisée autour de cinq pôles d’excellence : les actions européennes ("long only"​ et "absolute return"​), la gestion diversifiée, les obligations convertibles, les obligations de la zone euro et les investissements socialement responsable. La qualité de sa gestion est régulièrement récompensée par la presse spécialisée.

La gamme de 31 fonds OPCVM est distribuée en France, Italie, Belgique, Luxembourg, Hollande, Allemagne, Autriche, Suisse, Espagne et UK.

Voir toutes les publications

Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

aout

29aou14 h 00 min20 h 00 minUniversité d'été de l'Asset Management 2019Université Paris-Dauphine L'organisateur: Sanso IS

septembre

26sepToute la journéeGrands Prix du Gouvernement d'Entreprise 2019Cercle de l'Union Interalliée

26sep(sep 26)8 h 30 min27(sep 27)19 h 00 minPatrimonia 2019Centre de Congrès de Lyon L'organisateur: Infopro Digital

octobre

09oct8 h 15 min20 h 00 minAM TECH DAY 2019Palais Brongniart L'organisateur: AGEFI Actifs

10octToute la journée1118e Global Invest Forum de l’AGEFIHôtel InterContinental L'organisateur: AGEFI Actifs

X