Fidèle à sa ligne de conduite depuis le début de la guerre commerciale, la Chine, en fermant le consulat américain de Chengdu, moins important que celui de Pékin ou Hong Kong, a répondu avec tempérance à l'offensive diplomatique américaine et semble ouverte à une résolution rapide de la dispute.  

Fidèle à sa ligne de conduite depuis le début de la guerre commerciale, la Chine, en fermant le consulat américain de Chengdu, moins important que celui de Pékin ou Hong Kong, a répondu avec tempérance à l’offensive diplomatique américaine et semble ouverte à une résolution rapide de la dispute.  À son crédit doit être également portée l’étonnante stabilité du yuan pendant la crise épidémique qui lui permet de ne plus prêter le flanc au grief habituel de dévaluation de sa devise par l’administration Trump. La bonne tenue du renminbi (dont la volatilité a pu causer des chocs de marché violents par le passé) s’explique par la stratégie menée par la banque centrale chinoise qui, plus rétive que la FED à augmenter la taille de son bilan, n’a pas mené une politique monétaire massivement expansionniste depuis le début de la crise. Cette position fait d’ailleurs figure d’exception parmi les grands argentiers centraux et offre à la Chine une marge de manœuvre confortable au cas où le rebond de son économie montrerait des signes de faiblesse.

La FED est malheureusement dans une position plus fragile : malgré l’arsenal monétaire déployé, le bourgeonnement de nouveaux foyers infectieux, le ralentissement du rebond de la consommation et des créations d’emplois depuis plusieurs semaines et le risque de voir les mesures exceptionnelles d’aides aux chômeurs ne pas être reconduites par le Congrès, du moins, pas en totalité mettent déjà en péril la reprise. Par ailleurs, la proximité de l’échéance électorale américaine réduit la visibilité politique, ce qui est en cette période de crise de nature à exacerber la volatilité sur les marchés financiers.

La fermeture d’une instance diplomatique étrangère est un acte politique grave, surtout s’il est mis au profit d’une ambition électorale, mais la Chine, pragmatique, en préparant déjà l’après Trump, devrait privilégier la voie de la désescalade.

Texte achevé de rédiger le 24 juillet 2020 par Thomas Planell, Gérant – analyste.

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA Finance is an asset management company founded in 2000 by three wealth management specialists on behalf of private and institutional clients.

Over the years, founders have built a skilled and experienced management team to develop a range of simple, understandable and performing funds around 5 areas of expertise : European equities (“long only” and “absolute return”), Diversified management, Convertibles bonds, Eurozone bonds and ISR.

We offer a comprehensive range of products composed of 31 mutual funds French and Luxembourg domiciled (FCP and SICAV) organized in four areas of expertise: Fixed Income, Absolute Return, Diversified, Equities.

View all posts


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

X