En 1984, une chanteuse de variété française, Jeanne Mas, sort un tube qui s'intitule "Toute première fois" et qui déferlera sur tous les transistors de l'hexagone. En 2019, c'est aussi la toute première fois que les obligations d'Etat françaises à dix ans auront affiché un rendement négatif, emboitant ainsi le pas aux obligations d'Etat allemandes qui naviguent en territoire négatif depuis plusieurs semaines.

En 1984, une chanteuse de variété française, Jeanne Mas, sort un tube qui s’intitule « Toute première fois » et qui déferlera sur tous les transistors de l’hexagone. En 2019, c’est aussi la toute première fois que les obligations d’Etat françaises à dix ans auront affiché un rendement négatif, emboitant ainsi le pas aux obligations d’Etat allemandes qui naviguent en territoire négatif depuis plusieurs semaines.

Les banques centrales (Fed, BCE) ont adopté un discours qui valide une baisse des taux prochaine aux Etats-Unis et de nouvelles solutions de programme quantitatif. Dans ce jargon de banquiers centraux, il faut y lire la crainte d’une déstabilisation du momentum économique et une prise en compte des incertitudes multiples. Pourtant, rien ne justifie une baisse des taux aux Etats-Unis car l’économie évolue au-dessus de son potentiel et tourne au plein emploi. En Europe, l’échec du sommet pour nommer le remplaçant de Mr Juncker démontre, une fois de plus, que la gouvernance de la technocratie bruxelloise s’avère toujours aussi complexe. Est-ce une raison suffisante pour atrophier les rendements obligataires de la sorte ? Comment expliquer aux générations futures qu’elles n’auront pas de retraite, d’abord parce que les systèmes de répartition sont exsangues, mais aussi parce que leurs gestionnaires de fonds de pension et de régime de retraite ont dû acheter des obligations à rendement faible ou négatif pendant une décennie ?

Les taux bas ne sont pas un bon indicateur. La non rémunération du capital ouvre la porte aux grossières erreurs d’interprétation dans le choix des actifs surtout à duration longue. Les actions pourraient constituer une meilleure défense que les obligations aussi bizarres que cela puisse paraître. Signe d’angoisse, ce discours prudent de la planète Capitalisme a poussé l’once d’or au-dessus du niveau de 1400 $, son plus haut niveau depuis six ans. Et pour couronner le tout, les investisseurs ont échappé à une frappe militaire de l’armée américaine contre des cibles iraniennes. Les tensions entre l’Iran et les Etats-Unis n’ont pourtant pas empêché les investisseurs de souscrive massivement aux actions américaines (17,8 md$ sur la dernière semaine soit la semaine la plus généreuse sur les quatorze dernières). Le décrochage de quelques centimes du taux de change dollar/euro pourrait indiquer que les investisseurs sont temporairement moins à l’aise avec la monnaie de Donald Trump…jusqu’au prochain tweet.

Texte achevé de rédiger le 21 juin 2019 par Igor de Maack, Gérant et porte parole de la Gestion. 

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA est une société de gestion française créée en 2000 par des spécialistes d’une approche patrimoniale de la gestion pour le compte d’investisseurs privés et institutionnels.

L’équipe de gestion (37 gérants) emmenée par Jean-Charles Mériaux est reconnue pour la qualité de son "stock-picking"​ et organisée autour de cinq pôles d’excellence : les actions européennes ("long only"​ et "absolute return"​), la gestion diversifiée, les obligations convertibles, les obligations de la zone euro et les investissements socialement responsable. La qualité de sa gestion est régulièrement récompensée par la presse spécialisée.

La gamme de 31 fonds OPCVM est distribuée en France, Italie, Belgique, Luxembourg, Hollande, Allemagne, Autriche, Suisse, Espagne et UK.

Voir toutes les publications

Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

juillet

02jui8 h 30 min19 h 30 minLes Assises de l'immobilierIntercontinental Paris L'organisateur: AGEFI Actifs

02jui18 h 00 min20 h 00 minHuitième édition des Prix Quantitatifs de la Pierre-papierHôtel InterContinental L'organisateur: Pierre-papier

04juiToute la journéeLes rencontres YCAP - PARISThe Big ShortYcap partners L'organisateur: YCAP partners

09jui(jui 9)8 h 30 min10(jui 10)16 h 00 minParis EuroPlacePavillon Gabriel L'organisateur: Paris EuroPlace

aout

29aou14 h 00 min20 h 00 minUniversité d'été de l'Asset Management 2019Université Paris-Dauphine L'organisateur: Sanso IS

septembre

26sepToute la journéeGrands Prix du Gouvernement d'Entreprise 2019Cercle de l'Union Interalliée

26sep(sep 26)8 h 30 min27(sep 27)19 h 00 minPatrimonia 2019Centre de Congrès de Lyon L'organisateur: Infopro Digital

X