Une année record pour les rachats d’actions en Europe ?

Funds Watch
financial graph on technology abstract background represent financial crisis,financial meltdown
Si le rythme des bonnes surprises se maintient, les publications des entreprises européennes pourraient entériner la meilleure saison de résultats jamais enregistrée depuis 2007.

Pour les entreprises exposées à l’international ou celles dont la rotation de l’actif n’est pas bridée par les restrictions sanitaires, les volumes d’affaires confirment que l’optimisme induit par les indicateurs macroéconomiques notamment dans le secteur manufacturier était de bon aloi. Ces excellentes performances contrastent avec l’activité dans les services : malgré des signes de redressement, le secteur tertiaire a tout de même souffert du retour en confinement. C’est particulièrement vrai en Allemagne et en Italie où le PIB recule de 1,5% et 0,5% respectivement. Grâce à une gestion plus adaptative de l’épidémie, la France échappe de justesse au sort de ses voisins mais n’enregistre finalement qu’une croissance nulle. Toutefois, grâce à la traction de son industrie, une épargne disponible abondante et la montée en cadence des campagnes de vaccination, l’économie européenne pourrait être sur le point de dévoiler toute l’étendue de son potentiel au cours des prochains mois. Pour les grands groupes qui bénéficient déjà de cette reprise, les tensions financières ont presque déjà disparu. Quelques mois seulement après la crise, les bilans sont gorgés de cash : les liquidités disponibles représentent près de 15% des actifs des entreprises du Stoxx Europe 600, du jamais vu depuis 2002. Pour certaines directions financières, la situation est donc suffisamment porteuse pour accélérer les investissements dans l’innovation : après BMW, Daimler a annoncé vouloir créer des milliers d’emplois afin de déployer non plus une offre automobile mais une véritable plateforme logicielle avec chaque véhicule vendu. C’est aussi le sens donné par Volkswagen à sa stratégie en internalisant le design de ses puces de haute performance comme l’ont fait Apple et Tesla.

Pour d’autres, cette surface de disponibilités offre l’occasion de saisir des opportunités de croissance externe ou d’optimiser leur bilan : reprise des dividendes, rachats de minoritaires, renforcement des parts de marché au travers d’acquisitions : les directions financières pourraient également débloquer 150 milliards d’euros pour réduire le nombre de leurs actions en circulation. Cela fait certes pâle figure face au gigantisme des programmes de rachats d’actions auxquels nous habituent les Etats-Unis, où à lui seul, le Groupe Alphabet s’apprête à racheter 50 milliards de dollars de ses propres titres… Mais en représentant un montant 25% supérieur à la moyenne des cinq années qui ont précédé la crise, ces options de rachat offrent une bouffée d’air frais aux marchés européens qui persévérèrent dans leur revalorisation depuis le début de l’année, malgré un premier trimestre difficile sur le front économique. « Persévérance », c’est aussi le nom du rover de la NASA qui vient d’accomplir la prouesse de synthétiser de l’oxygène à partir du CO2 de l’atmosphère martienne !

Texte achevé de rédiger le 30 avril 2021 par Thomas Planell, Gérant – analyste.

Cet article ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié et ne constitue ni une offre de souscription ni un conseil en investissement. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion.

DNCA Investments est une marque commerciale de DNCA Finance

Source : DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA Finance

DNCA Finance is an asset management company founded in 2000 by three wealth management specialists on behalf of private and institutional clients.

Over the years, founders have built a skilled and experienced management team to develop a range of simple, understandable and performing funds around 5 areas of expertise : European equities (“long only” and “absolute return”), Diversified management, Convertibles bonds, Eurozone bonds and ISR.

We offer a comprehensive range of products composed of 31 mutual funds French and Luxembourg domiciled (FCP and SICAV) organized in four areas of expertise: Fixed Income, Absolute Return, Diversified, Equities.

View all posts


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour