Le premier semestre s’est achevé sur les chapeaux de roue pour les indices boursiers. Cette extraordinaire performance semestrielle, la plus forte depuis 1998, n’est pas à mettre sur le compte des enquêtes économiques qui sont ressorties dans l’ensemble en deçà des attentes mais plutôt au crédit des banques centrales qui, comme elles l’avaient déjà fait dans le passé, ont rassuré quant à leur détermination à user de tous les moyens pour aider l’activité contre les effets du protectionnisme. Sur ce front, les Etats-Unis et la Chine ont conclu une nouvelle trêve, sans garantie d’accord comme il y a 6 mois.

La Reserve fédérale (Fed) se retrouve sous le feu croisé du président Trump et des investisseurs pour une baisse rapide et importante des taux directeurs. Cependant, avec une croissance de 3,1% au premier trimestre en rythme annualisé et un taux de chômage au plus bas depuis 50 ans, les enquêtes économiques ne le justifient pas. De ce fait, la Fed a essayé de tempérer les ardeurs des investisseurs. En effet, même si un ralentissement va se produire au deuxième trimestre, cela justifie-t-il les trois mouvements de baisse anticipés par les investisseurs ? Nous ne le pensons pas. C’est la raison pour laquelle la Fed va attendre avant de baisser les taux en septembre, notamment les chiffres de l’emploi de juillet et d’août. Même si les anticipations des investisseurs semblent exagérées, il n’empêche qu’elles ont contraint la Fed à entrouvrir la porte à une détente monétaire, ce à quoi elle a jusqu’ici résisté.

Ce changement de ton de la Fed, imitée par la Banque centrale européenne (BCE), a créé un véritable rallye sur les marchés obligataires dont la baisse des rendements a favorisé les actifs risqués. A titre d’exemple, l’indice EuroStoxx, avec une hausse de 15,7% en 2019, a enregistré son meilleur premier semestre en 21 ans. Pourtant, les enquêtes économiques sont ressorties en deçà des attentes, à l’image de la déception du rapport d’emploi de mai aux EtatsUnis ou de la mauvaise orientation des indicateurs avancés.

Cela devrait être le cas tant que des avancées concrètes ne sont pas observées sur le front commercial. Or, même si elle a le mérite d’éviter des taxes punitives sur la totalité des importations chinoises, la trêve conclue en marge du G20 par les Etats-Unis et la Chine n’est pas de nature à réduire les inquiétudes.

A l’image de ce qui s’était passé après le G20 de Buenos Aires en novembre 2018, il est en effet trop tôt pour savoir si cette trêve – dont la durée n’a pas été précisée – va permettre de déboucher sur un accord commercial entre les deux belligérants. Et même si un accord devait intervenir, cela pourrait prendre du temps, comme on l’a vu dans l’accord entre l’Union européenne et le Mercosur, obtenu après 20 ans de négociations. Il faut donc s’attendre à ce que les échanges mondiaux ne montrent pas d’amélioration, au grand dam de l’Allemagne où les signes d’essoufflement continuent de se multiplier. Cela devrait faciliter les mesures de stimulation de l’économie que décidera la BCE au cours de l’année.

Lire le mensuel

Ecofi Investissements

Ecofi Investissements

Ecofi Investissements est la filiale du Crédit Coopératif, membre du Groupe BPCE.

Acteur reconnu et maintes fois récompensé pour notre expertise et nos savoir-faire - actions, crédit, diversifié et monétaire - nous affirmons notre engagement dans la gestion éthique et solidaire, ADN d’Ecofi Investissements et de notre actionnaire, le Crédit Coopératif. Et nous allons plus loin en intégrant la responsabilité au cœur de notre métier : aujourd’hui 100% de notre gamme de fonds ouverts est ISR*.

Être responsable, c’est choisir les bons actifs pour pérenniser la performance et préserver les intérêts des générations futures.

ACTIFS POUR LE FUTUR, ce sont des placements et des convictions pour accompagner nos clients dès aujourd’hui.

Retrouvez-nous sur nos réseaux !

* Hors mandats, fonds dédiés, fonds à gestion déléguée, fonds indexés, FPS et un fonds PME.

Voir toutes les publications

Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

juillet

02jui8 h 30 min19 h 30 minLes Assises de l'immobilierIntercontinental Paris L'organisateur: AGEFI Actifs

02jui18 h 00 min20 h 00 minHuitième édition des Prix Quantitatifs de la Pierre-papierHôtel InterContinental L'organisateur: Pierre-papier

04juiToute la journéeLes rencontres YCAP - PARISThe Big ShortYcap partners L'organisateur: YCAP partners

09jui(jui 9)8 h 30 min10(jui 10)16 h 00 minParis EuroPlacePavillon Gabriel L'organisateur: Paris EuroPlace

aout

29aou14 h 00 min20 h 00 minUniversité d'été de l'Asset Management 2019Université Paris-Dauphine L'organisateur: Sanso IS

septembre

26sepToute la journéeGrands Prix du Gouvernement d'Entreprise 2019Cercle de l'Union Interalliée

26sep(sep 26)8 h 30 min27(sep 27)19 h 00 minPatrimonia 2019Centre de Congrès de Lyon L'organisateur: Infopro Digital

X