Épargne : vers un nouveau record en 2021 ?

Funds Watch
Alors que de nouveaux épargnants se sont lancés dans la grande aventure de la Bourse, le livret A connaît une collecte record. Depuis le début de la pandémie, les Français auraient mis de côté entre 100 et 120 milliards d’euros en 2020. Une manne que le gouvernement souhaite mobiliser pour investir dans les entreprises.

Si le surcroît d’épargne des Français lié à la crise de la Covid-19 a dépassé les 100 milliards d’euros l’an dernier, il pourrait atteindre 200 milliards d’euros d’ici fin 2021. Avec un pouvoir d’achat globalement préservé, notamment grâce aux diverses mesures de soutien, les ménages ont moins consommé à cause des multiples confinements. Malgré des effets négatifs sur la croissance, la tendance se poursuit encore cette année : d’après un sondage Odoxa réalisé pour Aviva, 75% des CSP+ prévoient d’accroître et de renforcer leur épargne au détriment de leur consommation.

Si le contexte pandémique a fait exploser les compteurs de notre épargne, il a également modifié nos comportements et transformé nos habitudes. Face aux inquiétudes croissantes liées au contexte économique et au chômage, les ménages se sont constitués en priorité une « épargne de précaution ». Si les livrets A, les LDDS, les comptes courants et l’épargne en cash à domicile ont largement tiré leur épingle du jeu, l’assurance vie a été la grande perdante avec une baisse de 6,5 milliards d’euros en 2020, la plus forte enregistrée au cours de ces vingt dernières années pour un produit dont le stock atteint toujours près de 1 800 milliards d’euros. Le Livret A a connu une collecte nette de presque 25 milliards entre janvier et fin octobre 2020, soit le double par rapport à la même période en 2019. Du jamais vu.

Avec l’effondrement des marchés en mars dernier, qui ont depuis rebondi, un certain nombre d’épargnants ont vu l’opportunité d’investir à bon compte. Selon une étude publiée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) fin janvier, 800 000 personnes ont ouvert un compte titres ou un plan d’épargne en actions (PEA) depuis deux ans.

Cette hausse globale du taux d’épargne cache cependant d’importantes disparités au sein de la population française. Selon un sondage Kantar pour la Banque de France, seule une personne sur quatre déclare avoir pu mettre davantage d’argent de côté que d’ordinaire pendant le confinement. La part des 18-24 ans qui a déclaré avoir pu épargner plus était légèrement au-dessus de la moyenne nationale (40%), tout comme celle des foyers ayant des revenus supérieurs à 3 700 euros par mois (39%).

Ce surplus financier représente une opportunité sur laquelle le gouvernement compte bien capitaliser dans son plan de relance économique. L’augmentation de la consommation et des investissements dans les entreprises, sous la forme d’actions par exemple, permettrait de redynamiser l’économie. Pour l’heure, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire refuse de recourir à une forme de taxation de l’épargne, mais indique vouloir plutôt se tourner vers plusieurs formes d’« incitations ». Les bas de laine tricolores resteront-ils encore bien au chaud cette année ?

Fibee App

Fibee App

Fibee App, c’est une application, un site et une newsletter de veille basé sur plusieurs centaines de sources en ligne (medias, économistes, traders, professionnels de la gestion d’actifs, etc…). Fibee App vous propose chaque jour un condensé de l’actualité financière et économique au travers de plusieurs rubriques : articles, vidéos et podcasts.

View all posts


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour