Alors que les investisseurs, qu’ils soient institutionnels ou individuels, cherchent des solutions pour accroître l’impact de leurs investissements, les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies sont devenus un outil pertinent. Raymond Jacobs et John Levy de Franklin Real Asset Advisors attirent toutefois notre attention sur le fait que les ODD sont susceptibles d’être mal utilisés, dénaturés et édulcorés. Dans cet article, ils nous expliquent pourquoi les produits d’investissement à impact dits « alignés sur les ODD » devraient aller au-delà d’un simple alignement et contribuer de manière effective aux avancées sociales et environnementales.

Comprendre l’impact de l’argent sur la planète et la société revêt une importance cruciale pour le monde de l’investissement.

Pour nombre d’investisseurs, les Objectifs de développement durable des Nations Unies (ODD) font office de langue commune permettant de débattre des stratégies d’investissement à impact, mais aussi de les gérer et de publier des informations en rapport avec ces stratégies.

En fait, l’une des questions les plus fréquemment posées aux gérants d’actifs par les investisseurs s’agissant des produits d’investissement à impact est la suivante : « êtes-vous aligné sur les Objectifs de développement durable ? »

Les investisseurs, qu’ils soient motivés par des exigences de publication d’informations internes, par des considérations en rapport avec la construction d’un portefeuille ou par les pressions exercées par des clients externes, ressentent le besoin de savoir que chaque investissement tient compte des ODD.

Cela étant, si la discussion ne va pas au-delà de l’alignement sur les ODD, il est possible que ces ambitions incroyablement importantes ne soient atteintes que sur la forme et que l’engagement manque de substance et de profondeur.

Nous pensons qu’il est de notre devoir d’élever le niveau du débat et de mettre l’accent sur la façon dont nous pouvons obtenir de nouveaux et meilleurs résultats. Selon nous, l’importance accordée à la définition et à la mesure des contributions réelles devrait être une considération clé dans le cadre de l’évaluation d’une stratégie à impact.

Nous ne voulons pas être simplement alignés sur les ODD ; nous voulons contribuer à la réalisation de ces objectifs. Nous sommes par ailleurs conscients qu’une telle contribution nécessite des efforts et ambitions supplémentaires.

Notre approche débute par la compréhension de la façon dont les ODD sont abordés par des projets spécifiques. Notre attention se porte ensuite rapidement sur la façon dont nous contribuons à la réalisation de ces objectifs.

L’examen des cibles et des indicateurs impliqués par chaque ODD permet d’établir plus clairement les rapports avec les différents objectifs. Nous pensons que cela peut également renforcer la transparence d’un portefeuille, en permettant aux investisseurs d’exploiter ces informations dès lors qu’ils calquent leurs investissements sur leurs propres objectifs.

Vers une compréhension approfondie des contributions aux impacts

Pour pouvoir réorienter l’attention de l’alignement – ou non – d’un investissement sur les ODD à la définition et la mesure de ses contributions réelles, il faut fournir davantage de travail avant de pouvoir justifier l’affirmation de l’impact. Toutefois, en ajustant la priorité de cette façon, nous pensons que les investisseurs peuvent tendre vers une compréhension plus profonde de l’impact réel.

Nos contributions jouent un rôle essentiel dans l’enracinement de nos efforts dans le domaine de l’infrastructure sociale. En nous assurant que les investissements incluent une ou plusieurs des cinq mesures ci-dessous, il nous est possible de suivre dans quelle mesure ils contribuent à des avancées communautaires et environnementales liées aux Objectifs de développement durable.

1. Un capital aligné sur le long terme

Notre objectif est de maintenir des actifs performants et d’améliorer ceux qui le sont moins afin d’améliorer les services sociaux et l’empreinte environnementale qu’ils produisent. Dans certaines situations, comme l’achat avec cession-bail, nous pouvons libérer du capital public indispensable et fournir des liquidités aux municipalités.

2. Amélioration des espaces fonctionnels

L’une des principales façons de contribuer à l’impact consiste à optimiser directement et intentionnellement les installations que nous achetons, en les rénovant et en les modernisant. Par exemple, créer plus d’espace ergonomique, améliorer le confort et la fonctionnalité de l’espace pour les locataires et les visiteurs, et trouver d’autres utilisations qui bénéficient à l’ensemble de la collectivité.

3. Améliorations d’ordre environnemental

Nous pouvons créer un impact positif sur l’environnement par des actions qui réduisent la pollution ainsi que l’utilisation nette d’eau et de matériaux, et soutiennent la biodiversité et les transports propres. Parmi les exemples d’améliorations environnementales, citons l’installation de systèmes éconergétiques, la création de plus d’espaces verts, l’amélioration des politiques de recyclage et d’élimination des déchets, et bien d’autres.

4. Développement reposant sur des objectifs

Certains investissements peuvent naître de la possibilité de convertir un bâtiment d’infrastructure non sociale en infrastructure sociale. D’autres occasions peuvent se présenter de construire de nouveaux bâtiments ou d’augmenter la superficie des bâtiments utilisés pour l’infrastructure sociale.

5. Partenariats locatifs et communautaires

L’engagement des parties prenantes est essentiel au succès des investissements dans l’infrastructure sociale et dans certains cas, des occasions de travailler avec des partenaires locaux pour créer de nouvelles manières de servir les collectivités peuvent se présenter. Les exemples pourraient inclure une collaboration avec des groupes locaux en vue d’installer un centre d’affaires doté du Wi-Fi gratuit pour les résidents mal desservis ou un partenariat avec des locataires des services publics ou des professionnels de la santé afin d’envisager de nouvelles façons d’avancer ensemble pour améliorer leur connexion avec la communauté.

Une approche disciplinée, plus standardisée :

Plusieurs efforts ont été entrepris pour contribuer à une meilleure compréhension des contributions aux impacts.

Par exemple, l’initiative « SDG Impact » du Programme des Nations Unies pour le développement établit un ensemble de normes mondiales consacrées à la gestion et la mesure des impacts des investisseurs et des entreprises sur les ODD. En parallèle, la Société financière internationale a lancé les Principes de gestion des impacts pour servir de base commune de référence pour l’évaluation des pratiques des investisseurs.

D’autres méthodologies de premier plan telles que les Cinq dimensions d’impact de l’Impact Management Project et le nouveau système IRIS+ du Global Impact Investing Network sont également de plus en plus largement reconnues. Ces méthodologies contribuent à standardiser et, espérons-le, à simplifier, la façon de communiquer l’impact réel.

Les dirigeants de telles organisations démontrent qu’une approche plus disciplinée de l’obtention d’un impact, qui ne se limite pas à l’espoir d’un alignement, est possible.

Nos efforts dans le domaine de la mesure et la gestion des impacts ont été considérables et ont impliqué le recours à des experts extérieurs, la conception, la mise à l’épreuve et la mise en œuvre de systèmes par une équipe d’impact dédiée.

Nos premières constatations suggèrent que l’ajout de la discipline de la gestion d’impact renforce le processus d’investissement et apporte de la transparence et de l’authenticité sur les moyens que nous avons ou pas de contribuer aux communautés et à l’environnement.

L’univers de l’investissement à impact se développe et se transforme rapidement. En appréhendant mieux le sens de la contribution aux ODD, nous serons mieux équipés pour allouer des fonds aux investissements les plus attrayants et les plus susceptibles d’avoir un impact significatif.

Recevez directement toutes les perspectives de Franklin Templeton par e-mail. Abonnez-vous au blog Beyond Bulls & Bears.

 Pour recevoir des informations abrégées sur l’investissement, suivez-nous sur Twitter @FTI_France et sur LinkedIn.

Mentions légales importantes

Ces documents sont fournis uniquement dans l’intérêt général et ne sauraient constituer un conseil d’investissement individuel, une recommandation ou une incitation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière. Ils ne constituent pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal.

Les opinions exprimées sont celles du(des) gestionnaire(s) mentionné(s) et les commentaires, opinions et analyses sont valables à la date du 29 octobre 2019 et peuvent être modifiés sans préavis. Les informations contenues dans ce document ne constituent pas une analyse complète de tous les événements importants survenant dans les divers pays, régions ou marchés.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton Investments (« FTI ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FTI décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations, et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenus dans ce document est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur. Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournis en dehors des États-Unis par d’autres sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

CFA® et Chartered Financial Analyst® sont des marques déposées de CFA Institute.

Quels sont les risques ?

Tout investissement comporte des risques, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut fluctuer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer la totalité de leur mise initiale. L’investissement dans les titres immobiliers comporte des risques spécifiques, comme la baisse de la valeur du bien immobilier ou la sensibilité accrue à la dégradation des conditions économiques ou au durcissement du cadre réglementaire qui peuvent affecter le secteur. Des stratégies activement gérées pourraient subir des pertes si le jugement porté par le gérant de portefeuille sur les marchés, les taux d’intérêt ou l’attrait, les valeurs relatives, la liquidité ou le potentiel d’appréciation d’investissements particuliers faits pour le portefeuille s’avère erroné. Il ne peut y avoir aucune garantie que les techniques ou que les décisions d’investissement du gérant de portefeuille produiront les résultats escomptés.

Franklin Templeton

Franklin Templeton

Franklin Templeton France S.A. est une filiale de Franklin Resources, Inc.

Franklin Resources, Inc. [NYSE : BEN] est une société de gestion internationale qui opère sous le nom de Franklin Templeton Investments.

Ce site et les informations qu'il contient ne constituent pas une offre de vente ni une invitation ou une sollicitation d'offre d'achat de produit ou service par Franklin Templeton Investments. Aucune information figurant sur ce site Internet ne doit être considérée comme un conseil en investissement, fiscal, juridique ou autre. Tout investissement comporte des risques, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. Pour en savoir plus, veuillez consulter votre conseiller financier habituel ou contacter Franklin Templeton France.

LinkedIn appartient à un tiers sans lien avec notre société. Nous ne sommes pas responsables des politiques de confidentialité, de sécurité ou d'utilisation de LinkedIn relatives à ce service, ni du contenu, des logiciels ou des outils de LinkedIn ou d'un tiers accessibles par le biais des liens proposés sur cette page. Vous utilisez les sites, informations, logiciels et contenus des tiers à vos propres risques.

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

décembre

05decToute la journéeSommet BFM PatrimoineCESE - PALAIS DE IENA L'organisateur: BFM Business

janvier

Pas d'évènement

février

Pas d'évènement

X