Le coronavirus a mis en lumière l'importance des risques liés aux marchés financiers qui s'inscrivent dans le cadre des critères ESG. Maarten Bloemen, du Templeton Global Equity Group, fait part de son point de vue sur l'avenir de l'investissement ESG.

La pandémie de coronavirus a mis en lumière l’importance des risques liés aux marchés financiers qui s’inscrivent dans le cadre de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), à savoir les risques liés à la prévention des catastrophes et à la santé. Maarten Bloemen, du Templeton Global Equity Group, soutient que les considérations ESG qui ont été soulignées récemment se feront plus visibles pour les investisseurs, tandis que d’autres problématiques qui auront été mises entre parenthèses en raison du coronavirus (comme le changement climatique) devraient faire leur grand retour dans la mesure où il s’agit de problèmes structurels de long terme qu’il conviendra de traiter. Il donne son avis sur l’état de l’investissement ESG et sur les secteurs où il perçoit des valeurs

Les marchés actions internationaux ont plongé au premier trimestre 2020, alors que les investisseurs s’efforçaient d’évaluer l’impact d’un arrêt sans précédent de l’économie dû à la propagation de la pandémie de coronavirus. La pandémie a souligné l’importance des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), puisque nous avons constaté que les entreprises qui étaient mieux préparées à gérer ces risques étaient également celles qui traversaient le mieux la crise. Par exemple, une solide prévention des catastrophes, notamment la gestion de la chaîne d’approvisionnement et la planification de la continuité des activités, a été un point essentiel dans cette crise.

L’investissement ESG a gagné en popularité au cours des toutes dernières années. Nous pensons que la crise du coronavirus pourrait susciter encore plus d’intérêt pour cet univers et drainer davantage de flux vers les fonds axés sur les critères ESG.

Chez Franklin Templeton, l’analyse ESG est une composante inhérente de la recherche et de la prise de décision en matière d’investissement. Selon nous, le croisement entre mesures financières traditionnelles et mesures de développement durable fournit un outil précieux pour distinguer les sociétés et les secteurs qui sont vulnérables aux perturbations de ceux qui devraient être mieux à même de s’adapter aux chocs.

S’il existe différentes approches d’analyse ESG, nous estimons que le suivi de ces problématiques permet de fournir des informations de valeur que les bilans ou d’autres indicateurs financiers ne révèlent pas et de contribuer à identifier les éventuels risques ou fragilités. La crise actuelle a mis en lumière certains de ces facteurs.

Le graphique ci-dessous expose aux investisseurs plusieurs considérations pour chaque élément des facteurs ESG

.

Problématiques de santé et de sécurité

Le coronavirus a braqué les projecteurs sur plusieurs problématiques relevant de la catégorie « S » des critères ESG, parmi lesquelles figurent la stabilité sociale, l’emploi, les infrastructures, la protection des données, ainsi que la santé et la sécurité des employés et des clients, qu’ils soient en interaction physique ou non. Les investisseurs pourraient estimer que la force des pratiques ESG dans ce domaine est un élément à considérer non seulement dans la crise actuelle, mais également dans la perspective de la prochaine crise potentielle.

Naturellement, certains recherchent de potentielles opportunités d’investissement dans le secteur de la santé comme une conséquence de la crise, y compris dans la course au développement de vaccins, avec là encore un rôle joué par les problématiques ESG. Mes collègues Stephen Dover, Head of Equity chez Franklin Templeton, et Evan McCulloch, Portfolio Manager au sein du Franklin Equity Group, ont récemment fait part de leur point de vue sur ce sujet et les opportunités qu’ils ont décelées. Pour plus d’informations, vous pouvez lire « La biotechnologie progresse dans la lutte contre le COVID-19, mais la patience est de mise » et « COVID-19 : Que peut nous dire la science et quelles en sont les implications ? » (en anglais).

Des reports, mais pas d’annulation, des initiatives relatives au changement climatique

Le changement climatique représente un autre choc mondial majeur auquel les entreprises doivent se préparer. Il a beaucoup été question d’éventuels reports ou annulations d’initiatives liées au changement climatique en raison de la crise du coronavirus et des lourdes dépenses publiques destinées à lutter contre les conséquences économiques du confinement mis en place partout dans le monde. Certaines de ces initiatives seront inévitablement reportées, mais nous pensons que les gouvernements renouvelleront et renforceront dans une large mesure leurs engagements une fois que la crise aura reculé. Ils pourraient même utiliser certains fonds de relance associés au coronavirus pour garantir une économie plus durable à long terme. Les efforts consentis pour lutter contre le changement climatique pourraient soutenir le secteur manufacturier et celui de la construction, créant ainsi de nouveaux emplois.

En tant qu’investisseurs actifs, nous avons perçu de potentielles opportunités en termes de valeur dans des sociétés exposées à une croissance attrayante à long terme en lien avec les initiatives relatives au changement climatique.

Poussée mondiale de l’économie verte

Compte tenu de l’importance de l’industrie automobile pour les grandes économies du monde, les gouvernements devraient soutenir la croissance des véhicules électriques et des énergies propres, y compris le développement des infrastructures de recharge de batteries pour véhicules électriques. Nous prévoyons également des investissements continus dans les infrastructures de réseau électrique intelligent dans le but d’intégrer une production d’énergie propre en plein essor ainsi que les rénovations de bâtiments commerciaux et résidentiels pour améliorer leur efficacité énergétique.

Des données probantes viennent par ailleurs attester dans le monde entier de ces efforts en faveur d’une énergie propre. Début avril, le Conseil d’État chinois a étendu ses subventions aux véhicules électriques à hauteur de 3 525 USD par véhicule ainsi qu’une exonération de la taxe de 10 % sur les achats.

Le Green Deal européen, la proposition ambitieuse de l’Union européenne visant à transformer le bloc des 27 en une économie sobre en carbone, donne également la priorité à la décarbonisation rapide des systèmes énergétiques, à la rénovation à grande échelle des bâtiments existants, à des transports publics et privés plus propres et à des systèmes alimentaires durables. Le dernier budget du Royaume-Uni, présenté au mois de mars, avait en ligne de mire la recharge des véhicules électriques, ainsi que l’extension des subventions et des incitations fiscales pour ces mêmes véhicules. Il favorisait en outre le chauffage à faibles émissions de carbone, y compris les pompes à chaleur et les chaudières plus efficaces.

Ces efforts en faveur de l’environnement sont aussi créateurs d’emplois. Une enquête du World Resources Institute estime que chaque million de dollars investi dans la rénovation des bâtiments crée huit emplois à temps plein.1 Chaque dollar investi dans les infrastructures de transport d’électricité génère 2,40 USD de retombées économiques en améliorant leur fiabilité, en réduisant les coûts et en bénéficiant à l’environnement.2 Il est estimé que chaque dollar dépensé dans le transport public crée 4 USD en activité économique.3

Opportunités de croissance séculaire

Si l’on observe les opportunités d’investissement à long terme dans le contexte des facteurs ESG, notre équipe est particulièrement enthousiaste devant les sociétés du secteur des énergies renouvelables et celles qui fabriquent des pièces pour ces industries. Les producteurs d’électricité solaire, en particulier

en Inde et en Chine, ont beaucoup progressé au niveau de leurs pipelines de produits et pourraient offrir une hausse sensible des bénéfices pendant plusieurs années.

La récente vague de ventes sur le marché a présenté des opportunités à forte croissance dans l’univers des équipements liés à l’énergie solaire. En 2019, le marché américain de l’énergie solaire a progressé de 23 % par rapport à l’année précédente,4 tendance qui devrait selon nous se poursuivre. Alors que les prix ont chuté en ce qui concerne les équipements, nous avons assisté à une hausse significative pour les installations solaires, laquelle est liée également à des facteurs réglementaires et économiques.

Le transport durable est un thème qui nous semble également intéressant. Si ce secteur a présenté des opportunités limitées en termes de valeur au cours des dernières années, une hausse de la demande en moyens de transport publics à faibles émissions a entraîné un besoin de fournisseurs de cathodes et de semi-conducteurs pour les batteries des véhicules électriques. Nous constatons que dans le monde entier, les gouvernements cherchent à obtenir des réseaux de transport de masse plus durables comprenant des véhicules plus verts et aux carburants écologiques. Il est encourageant des voir des sociétés gazières industrielles étudier des solutions utilisant l’hydrogène et le biométhane comme carburants pour un nombre croissant de véhicules, dont les autobus et les poids lourds.

Comme dans la crise du coronavirus, nous estimons que les perturbations dues au changement climatique pourraient révéler dans les entreprises, et chez les investisseurs, le besoin accru de se tourner vers les thématiques ESG.

Mentions légales importantes

Ce document est fourni uniquement dans l’intérêt général et ne saurait constituer un conseil d’investissement individuel, une recommandation ou une incitation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière. Il ne constitue pas un conseil d’ordre juridique ou fiscal. Les opinions exprimées sont celles des gérants mentionnés et les commentaires, opinions et analyses sont valables en date du 16 avril 2020 et peuvent être modifiés sans préavis. Les informations contenues dans ce document ne constituent pas une analyse complète de chaque évènement important survenant dans un pays, une région ou un marché.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton (« FT ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FT décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenus dans ce document est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur.

Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournis en dehors des États-Unis par d’autres sociétés affiliées de FT et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier ou votre interlocuteur Franklin Templeton pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

Publié aux États-Unis par Franklin Templeton Distributors, Inc., One Franklin Parkway, San Mateo, Californie 94403-1906, (800) DIAL BEN/342-5236, franklintempleton.com – Franklin Templeton Distributors, Inc. est le principal distributeur des produits enregistrés aux États-Unis de Franklin Templeton Investments, qui ne sont pas assurés par la FDIC, peuvent perdre de la valeur, ne sont pas garantis par la banque et sont disponibles uniquement dans les juridictions dans lesquelles est permise une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de ces produits, en vertu des lois et règlements applicables.

Quels sont les risques ?

Tout investissement comporte un risque, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut fluctuer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer la totalité de leur mise initiale. Les prix des actions peuvent fluctuer, parfois de manière rapide et brusque, en raison de facteurs propres à des sociétés, industries ou secteurs spécifiques ou du marché dans son ensemble. Les investissements à l’étranger comportent des risques spécifiques, comme les variations des taux de change, l’instabilité économique et l’évolution de la situation politique. Les investissements sur les marchés émergents présentent d’ailleurs des risques accrus par rapport aux mêmes facteurs, en plus de ceux associés à leur taille inférieure et à leur liquidité plus limitée.

1. US Congress Joint Economic Committee, juin 2017. [https://www.jec.senate.gov/public/_cache/files/e56eed31-f51d-449d-90e2-65ae35d938de/energy-efficiency-powers-economic-opportunities-final.pdf]

2. World Resources Institute, Accelerating Building Efficiency, mai 2016. [https://publications.wri.org/buildingefficiency/]

3. World Resources Institute, Resilience After Recession: 4 Ways to Reboot the U.S. Economy, mars 2020. [https://www.wri.org/blog/2020/03/coronavirus-rebooting-US-economy]

4.Solar Energy Industries Association, Year-in-Review, 2019

Franklin Templeton

Franklin Templeton

Franklin Templeton France S.A. est une filiale de Franklin Resources, Inc.

Franklin Resources, Inc. [NYSE : BEN] est une société de gestion internationale qui opère sous le nom de Franklin Templeton Investments.

Ce site et les informations qu'il contient ne constituent pas une offre de vente ni une invitation ou une sollicitation d'offre d'achat de produit ou service par Franklin Templeton Investments. Aucune information figurant sur ce site Internet ne doit être considérée comme un conseil en investissement, fiscal, juridique ou autre. Tout investissement comporte des risques, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. Pour en savoir plus, veuillez consulter votre conseiller financier habituel ou contacter Franklin Templeton France.

LinkedIn appartient à un tiers sans lien avec notre société. Nous ne sommes pas responsables des politiques de confidentialité, de sécurité ou d'utilisation de LinkedIn relatives à ce service, ni du contenu, des logiciels ou des outils de LinkedIn ou d'un tiers accessibles par le biais des liens proposés sur cette page. Vous utilisez les sites, informations, logiciels et contenus des tiers à vos propres risques.

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

mai

Pas d'évènement

juin

Pas d'évènement

juillet

Pas d'évènement

X