Pendant que les marchés continuent d’évaluer les conséquences du coronavirus (Covid-19), l’équipe Templeton Global Macro fait le point sur les implications économiques et de marché, qui, selon elle, pourraient être plus préjudiciables, et plus durables, que ce qu’ont estimé nombre d’observateurs.

De nouvelles informations sur le coronavirus (Covid19) continuent d’arriver quotidiennement. Il est toutefois impossible à ce jour de déterminer quand aura lieu le pic de l’épidémie et quelle sera la portée de ses implications économiques.

Les marchés semblent intégrer que l’hypothèse de base pour l’économie chinoise et la croissance mondiale sera une reprise en V, malgré des craintes quant à la durée de l’impact économique défavorable sur les actifs à risque. En effet, certains signes indiquent que la durée et l’ampleur des conséquences économiques du Covid-19 seront plus importants que ceux du SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère) en 2003.

L’économie chinoise pèse aujourd’hui plus de huit fois plus qu’en 2003.1 Elle est en outre beaucoup plus intégrée dans l’économie mondiale et plus profondément liée aux chaines d’approvisionnement mondiales. La Chine représente aujourd’hui 16 % du produit intérieur brut (PIB) mondial, contre 4 % en 2003.2

Les effets des arrêts de production se font déjà sentir sur les chaines d’approvisionnement. Apple, notamment, a publié cette semaine un avertissement sur les revenus pour le trimestre en cours, en partie en raison de la mise à l’arrêt de certaines usines. Dans tout le pays, un confinement a été imposé à environ 500 millions3 de personnes. La province du Hubei, épicentre de l’épidémie et zone soumise à une quarantaine importante, est une région clé de fabrication de produits électroniques et technologiques.

Les secteurs de la consommation et du voyage, au niveau national et régional, restent fortement touchés. De plus, les importations chinoises de matières premières ont été perturbées, en raison des fermetures d’usines, qui ont stoppé la demande de ressources extérieures du secteur manufacturier, telles que le pétrole et les métaux.

On peut en outre s’inquiéter du fait que le Covid-19 est beaucoup plus prolifique que le SRAS, ce qui augmente la probabilité qu’il persiste beaucoup plus longtemps. Il est extrêmement contagieux et sa période d’incubation asymptomatique peut durer jusqu’à 14 jours.

Les porteurs qui ignorent qu’ils sont atteints peuvent contaminer d’autres personnes pendant plusieurs semaines. De plus, un pourcentage significatif de personnes atteintes ne présente que des symptômes bénins,4 tels qu’un léger mal de gorge, ce qui fait qu’elles peuvent ignorer qu’elles sont porteuses du virus et donc ne pas prendre de mesures pour éviter de le propager.

C’est une différence notable avec le SRAS, dont les porteurs ne pouvaient contaminer d’autres personnes qu’après l’apparition des symptômes et dont la transmission involontaire était donc moins probable. De plus, la plus grande sévérité des symptômes du SRAS écartait les porteurs de la population.

Le taux de mortalité du Covid-19 (2 %) est sensiblement inférieur à celui du SRAS (10 %).5 De plus, seulement une personne sur cinq, environ, développe des symptômes graves,6 environ quatre cas confirmés sur cinq présentant des symptômes bénins.

La mortalité du Covid-19 est toutefois 20 à 40 fois supérieure à celle de la grippe saisonnière ordinaire7 et son taux de reproduction est environ deux fois plus élevé.8 Selon les projections actuelles, le Covid-19 devrait toucher plusieurs dizaines de milliers de personnes de plus que le SRAS9 et l’on prévoit plus de 100 000 cas confirmés.

Par conséquent, le Covid-19 est beaucoup plus endémique et silencieux que le SRAS, qui avait imposé une réaction plus forte des autorités chinoises, des efforts de confinement plus importants et de plus longues périodes de quarantaine. Bien que de telles mesures soient nécessaires pour stopper la propagation du virus, elles sont extrêmement perturbantes pour l’activité économique et mettent à l’arrêt populations et entreprises.

Selon les scénarios modélisés par des virologues,10 l’épidémie pourrait persister pendant plus d’un an. Cette situation imposerait aux gouvernements de réagir par des mesures de confinement encore plus strictes, qui pourraient paralyser des économies au-delà de la Chine.

A l’heure actuelle, nous continuons de suivre l’évolution en quête de tous signes pouvant indiquer que le Covid-19 a sensiblement pénétré des populations hors de Chine.

Du point de vue du marché financier, nous pensons que les risques extrêmes de perturbation de plus longue durée et de plus grande magnitude par le Covid-19 restent sous-estimés par les marchés. Nous envisageons toujours des risques mondiaux élevés et continuons de positionner nos stratégies de sorte qu’elles ne soient pas corrélées avec les classes d’actifs surévaluées. La propagation rapide du Covid-19 rappelle brutalement qu’un événement imprévu peut se produire à tout moment et que la diversification de portefeuille reste cruciale lorsque les marchés sont valorisés pour un scénario optimal (« priced for perfection »).

Mentions légales importantes

Ces documents sont fournis uniquement dans l’intérêt général et ne sauraient constituer un conseil d’investissement individuel, une recommandation ou une incitation à acheter, vendre ou détenir un titre ou à adopter une stratégie d’investissement particulière. Ils ne constituent pas un conseil juridique ou fiscal.

Les entreprises et études de cas présentées ici sont utilisées uniquement à des fins d’illustration ; tout investissement peut ou non être détenu par tout portefeuille conseillé par Franklin Templeton Investments. Les opinions ne sont destinées qu’à fournir un aperçu de la manière dont les titres sont analysés. Les informations fournies ne constituent ni une recommandation ni des conseils individuels en investissement pour tout titre, stratégie ou produit de placement spécifique. Elles n’indiquent pas les intentions de négociation de tout portefeuille géré par Franklin Templeton. Il ne s’agit pas d’une analyse complète des données relatives à un secteur, un titre ou un investissement et elles ne doivent pas être considérées comme une recommandation d’investissement. Ce document a pour but de fournir un aperçu du processus de sélection du portefeuille et d’analyse. Les exposés de faits proviennent de sources considérées comme fiables, mais leur exhaustivité ou leur exactitude n’ont pas fait l’objet d’une vérification indépendante. Ces opinions ne peuvent pas être considérées comme un conseil en investissement ni une offre de titre spécifique. Les performances passées ne constituent pas un indicateur ni une garantie des performances futures.

Les opinions exprimées sont celles des gérants mentionnés et les commentaires, opinions et analyses sont valables à la date de la publication et peuvent être modifiés sans préavis. Les informations contenues dans ce document ne constituent pas une analyse complète de chaque évènement important survenant dans un pays, une régions ou un marché.

Les données de tierces parties peuvent avoir été utilisées dans la préparation de ce document et Franklin Templeton (« FT ») n’a pas vérifié, validé ni audité de manière indépendante ces données. FT décline toute responsabilité en cas de perte due à l’utilisation de ces informations et la pertinence des commentaires, des opinions et des analyses contenus dans ce document est laissée à la seule appréciation de l’utilisateur.

Les produits, services et informations peuvent ne pas être disponibles dans toutes les juridictions et sont fournis en dehors des États-Unis par d’autres sociétés affiliées de FTI et/ou leurs distributeurs, dans la mesure où la réglementation/législation locale l’autorise. Veuillez consulter votre conseiller financier ou votre interlocuteur de Franklin Templeton pour toute information supplémentaire sur la disponibilité des produits et services dans votre juridiction.

Quels sont les risques ?

Tout investissement comporte un risque, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. La valeur des investissements peut fluctuer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs ne sont pas assurés de récupérer la totalité de leur mise initiale. Les investissements à l’étranger comportent des risques spécifiques, comme les variations des taux de change, l’instabilité économique et l’évolution de la situation politique. Investir sur les marchés émergents, y compris dans la sous-catégorie des marchés frontières, implique des risques accrus concernant ces mêmes facteurs, lesquels s’ajoutent aux risques liés à leur plus petite taille, à leur liquidité inférieure et à l’absence de cadre juridique, politique, commercial et social établi pour soutenir les marchés de valeurs mobilières. Les risques liés à l’investissement dans les marchés frontières sont encore supérieurs à ceux associés aux marchés émergents en raison du développement moins avancé des structures précitées, ainsi que du potentiel de forte volatilité des prix, de la liquidité insuffisante, des barrières commerciales et des contrôles sur les taux de change. Les prix des obligations évoluent généralement dans le sens opposé aux taux d’intérêt. Ainsi, lorsque les taux d’intérêt augmentent, la valeur d’un portefeuille obligataire peut reculer.

La diversification n’est pas une garantie de gain ou de protection contre le risque de pertes.

________________
1. Selon le Bureau national des statistiques de Chine, le PIB en USD était de 14,360 milliards en 2019 et de 1,660 milliard en 2003.

2. La Banque mondiale.

3. Selon l’agence Reuters, au 14 février, environ 500 millions de personnes ont été affectées par des mesures de quarantaine et de restrictions de déplacement. https://graphics.reuters.com/CHINA-HEALTH-LOCKDOWN/0100B5EF3LJ/index.html

4. China CDC Weekly a publié un total de 44 672 cas confirmés au 11 février 2020. En termes de sévérité, 81 % des patient présentaient des symptômes bénins, 14 % des symptômes sévères, tels qu’une pneumonie, et 5 % étaient dans un état critique. Le taux de mortalité observé était de 2,3 %.

5.Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le taux de mortalité du SRAS en 2002/2003 était de 9,6 % du total des cas confirmés. Au 18 février, l’OMS estimait le taux de mortalité du Covid-19 à environ 2 %.

6. China CDC Weekly a publié un total de 44 672 cas confirmés au 11 février 2020. En termes de sévérité, 81 % des patients présentaient des symptômes bénins, 14 % des symptômes sévères, tels qu’une pneumonie, et 5 % étaient dans un état critique. Le taux de mortalité observé était de 2,3 %.

7. Le centre de contrôle et de prévention des maladies (Center for Disease Control and Prevention, CDC) estime à environ 0,05 % le taux de mortalité de la grippe saisonnière aux États-Unis pour la période 2019/2020. Le taux de mortalité du Covid-19, estimé entre 1 % et 2 %, est donc vingt à quarante fois supérieur. https://www.livescience.com/new-coronavirus-compare-with-flu.html

8. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le taux de reproduction (R0) de la grippe saisonnière est de 1,3. Au 30 janvier, elle estimait le R0 du Covid-19 entre 1,5 et 2,5. Une étude du New England Journal of Medicine du 29 janvier l’estimait à 2,2.

9. Selon l’OMS, le nombre de cas avérés s’élevait à 72 000 au 8 février 2020 et devrait continuer d’augmenter. (Le nombre de cas avérés de SRAS était de 8 096).

10. Robert Redfield, directeur du CDC américain, a déclaré publiquement, lors d’un entretien accordé à CNN le 13 février, que « nous allons vivre avec ce virus (Covid-19) plus longtemps que cette saison ou cette année. Je pense qu’il va finalement se propager à toute la population.” https://www.cnn.com/2020/02/13/health/coronavirus-cdc-robert-redfield-gupta-intv/index.html

Franklin Templeton

Franklin Templeton

Franklin Templeton France S.A. est une filiale de Franklin Resources, Inc.

Franklin Resources, Inc. [NYSE : BEN] est une société de gestion internationale qui opère sous le nom de Franklin Templeton Investments.

Ce site et les informations qu'il contient ne constituent pas une offre de vente ni une invitation ou une sollicitation d'offre d'achat de produit ou service par Franklin Templeton Investments. Aucune information figurant sur ce site Internet ne doit être considérée comme un conseil en investissement, fiscal, juridique ou autre. Tout investissement comporte des risques, notamment celui de ne pas récupérer le capital investi. Pour en savoir plus, veuillez consulter votre conseiller financier habituel ou contacter Franklin Templeton France.

LinkedIn appartient à un tiers sans lien avec notre société. Nous ne sommes pas responsables des politiques de confidentialité, de sécurité ou d'utilisation de LinkedIn relatives à ce service, ni du contenu, des logiciels ou des outils de LinkedIn ou d'un tiers accessibles par le biais des liens proposés sur cette page. Vous utilisez les sites, informations, logiciels et contenus des tiers à vos propres risques.

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

avril

Pas d'évènement

mai

Pas d'évènement

juin

Pas d'évènement

X