Si l’on veut trouver un fil rouge cette semaine dans les statistiques macroéconomiques des principaux pôles industriels et financiers de la planète, c’est celui d’un dépassement de consensus pour nombre d’entre elles. L’emploi américain en est l’exemple le plus significatif.

ETATS-UNIS : Une fois n’est pas coutume, commençons par la fin, c’est à dire le dernier grand rendez-vous macroéconomique de la semaine, en point d’orgue il est vrai, à savoir le rapport fédéral sur l’emploi américain pour le mois de mai, le mois d’une sortie de confinement progressive aux Etats-Unis, trop hâtive au sens du Dr Anthony Fauci.  Ô surprise ! Alors que le consensus médian laissait augurer des destructions encore une fois massives de postes dans le secteur privé (hors agriculture), l’économie américaine a fait parler sa réputation de résilience en créant plus de 2 500 000 postes… Par ailleurs, le taux de chômage est ressorti à un niveau certes historiquement fort, à 13.3% de la population active, mais à un niveau bien inférieur au consensus (19.4%).  Précision de calcul à mettre en avant, que l’on déniche dans les tréfonds du rapport du Département du Travail : le nombre de personnes inactives souhaitant actuellement un emploi, à 9 millions, a diminué de 954 000 en mai, après avoir augmenté de 4,4 millions en avril. Toutes ces personnes n’étaient pas comptabilisées comme chômeurs parce qu’ils ne cherchaient pas activement pour travailler au cours des 4 dernières semaines ou n’étaient pas disponibles pour occuper un emploi.

De toutefois quoi provoquer un soulagement notable sur les marchés des  actifs dits à risque. Deux progressions très nettes à souligner également cette semaine, avec les indicateurs d’activités à valeur de baromètre que sont les PMI (Purchasing Managers’ Index) au sens de l’ISM (Institute for Supply Management). Certes encore sous la barre des 50 points, qui sépare par construction une contraction d’une anticipation du secteur considéré, ces indicateurs ont nettement rebondi, respectivement à 43.1 pour le secteur manufacturier et 45.4 pour les services.

ZONE EURO : En Europe également, des indicateurs rouges, bien évidemment, avec une économie qui embraie très progressivement, mais des bonnes surprises dans le sens où les indicateurs ont majoritairement dépassé leurs consensus respectifs. C’est le cas tout particulièrement pour les indicateurs PMI Services des deux plus grandes puissances économiques de la Zone Euro : Allemagne (32.6) et France (31.1).  Le grand rendez-vous de la semaine côté macro aura bien évidemment été l’issue du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne. Le statu quo sur les taux a été sans surprise confirmé, mais l’Institution monétaire dirigée par C Lagarde a « musclé » davantage son soutien à l’économie, dépassant de 100 milliards d’euros les attentes de renforcement du « pandemic emergency purchase programme » (PEPP).

CHINE : Les PMI ont consolidé leur positionnement au-dessus de la barre des 50 points, pour l’industrie (50.6) comme pour les services (53.6) en mai, dans une économie déjà très largement rouverte.

JAPON : Les indicateurs avancés n’ont guère surpris, à 76.2%, confirmant l’accélération de la tendance baissière au mois d’avril, en données définitives. Ils sont calculés à partir de onze indicateurs économiques sur l’emploi, la production, les nouvelles commandes, la confiance des consommateurs, l’immobilier, les stocks, la masse monétaire, et les spreads sur les taux d’intérêt.

Blandine FAVELLI

Funds Watch

Funds Watch

L'actualité des asset managers français et européens.

Funds Watch est une plateforme média vous proposant une sélection d’articles et vidéos réalisées par les acteurs de la gestion d'actifs : sociétés de gestion, CGP, associations professionnelles et professionnels de l'information spécialisés.

Cette offre fait partie du groupe Euronext, la première bourse pan-européenne et complète la solution de données financières de dernière génération d’Euronext Funds360 (précédemment connu sous le nom « OPCVM360 »).

Plus d’informations : https://funds360.euronext.com

View all posts


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

X