L'actualité des asset managers français et européens.

Fed : le risque est encore à la hausse sur la trajectoire des Fed Funds

Dans notre scénario économique, le principal facteur de risque est lié à la transition vers un nouvel environnement monétaire. De ce point de vue, le meilleur alignement des anticipations entre la Fed et les marchés constitue une bonne nouvelle.

A l’issue de son comité de politique monétaire, la Fed a envoyé 2 messages :

  • D’une part, la banque centrale américaine ne considère plus l’inflation comme « transitoire ». Plus encore, elle admet qu’il existe désormais un « véritable risque que l’inflation soit persistante ».
  • D’autre part, la Fed a annoncé un cycle de resserrements monétaires avec la finalisation de son tapering en mars 2022, et un cycle de 3 hausses des Fed Funds en 2022, 3 en 2023 et 2 en 2024.

La Fed n’hésitera pas à temporiser ce cycle de resserrements en cas d’adversité sur la croissance ou sur les marchés financiers. Cependant, nous considérons que le risque est haussier par rapport à cette trajectoire sur les Fed funds, et ce pour 3 raisons :

    • Nos projections sur le taux de chômage sont plus basses que celle de la Fed puisque nous envisageons un taux de chômage à 3% fin 2023, soit le taux de chômage le plus bas depuis les années 50 (graphique 1). Cette baisse du taux de chômage repose sur l’hypothèse d’une remontée seulement progressive du taux de participation en raison du vieillissement démographique.
    • Nos projections d’inflation restent supérieures à celles de la Fed et du Consensus à la fois pour 2022 et 2023. En particulier, nous détectons dans la hausse salariale en 2021 les prémisses d’une boucle prix-salaires (le graphique 2 montre que l’inflation, la surface violette, est le principal déterminant de la hausse des salaires au second semestre).
    • Enfin, la Fed maintient son estimation du taux directeur réel d’équilibre à 0.5% (le Fed Funds nominal de long terme s’établit à 2.5% tandis que l’inflation cible reste à 2.0%). La perspective de hausse des investissements, notamment pour financer la transition environnementale, modifiera l’équilibre mondial sur le marché Investissement-Epargne, ce qui constitue une pression haussière sur les taux réels et ce faisant sur les taux nominaux (graphique 3)

Etats-Unis : taux de chômage

Etats-Unis : décomposition fondamentale de la variation des salaires

Equilibre mondial investissement-épargne et taux d'intérêt américain

Dans notre scénario économique, le principal facteur de risque est lié à la transition vers un nouvel environnement monétaire. De ce point de vue, le meilleur alignement des anticipations entre la Fed et les marchés constitue une bonne nouvelle. A ce stade, les risques monétaires et sanitaires nous semblent perçus par les marchés. En revanche, le risque géopolitique (par exemple, un conflit Russie-Ukraine qui provoquerait une nouvelle hausse du prix du pétrole et du gaz) est beaucoup moins intégré.

DISCLAIMER

Ce document est conçu exclusivement à des fins d’information.

Groupama Asset Management et ses filiales déclinent toute responsabilité en cas d’altération, déformation ou falsification dont ce document pourrait faire l’objet. Toute modification, utilisation ou diffusion non autorisée, en tout ou partie de quelque manière que ce soit est interdite.

Tout investisseur doit prendre connaissance avant tout investissement du prospectus ou du document d’information clé de l’investisseur (DICI) de l’OPC. Ces documents et les autres documents périodiques peuvent être obtenus gratuitement sur simple demande auprès de Groupama AM ou sur www.groupama-am.com.

Les informations contenues dans cette publication sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos.

Ce document a été établi sur la base d’informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Les analyses et conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations publiques disponibles à une date donnée et suivant l’application d’une méthodologie propre à Groupama AM. Compte tenu du caractère subjectif et indicatif de ces analyses, elles ne sauraient constituer un quelconque engagement ou garantie de Groupama AM ou un conseil en investissement personnalisé.

Ce support non contractuel ne constitue en aucun cas une recommandation, une sollicitation d’offre, ou une offre d’achat, de vente ou d’arbitrage, et ne doit en aucun cas être interprété comme tel.

Les équipes commerciales de Groupama Asset Management et ses filiales sont à votre disposition afin de vous permettre d’obtenir une recommandation personnalisée.

Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on facebook
Facebook



Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Plus de publications
Funds Watch
Lire la suite

Les dernières émissions hollandaises et hongkongaises donnent le feu vert à la croissance du marché mondial des obligations vertes

Deux lancements récents et importants d’obligations vertes ont souligné l’intérêt, tant pour les émetteurs que pour les investisseurs, de ce marché en croissance à lever des fonds pour des projets verts alors que les acteurs du marché cherchent à contribuer à des projets respectueux de l’environnement (« verts ») et à une économie plus durable en général.
Lire la suite

Bienvenue dans la jungle des données ESG

Weefin, prestataire qui permet aux acteurs de la finance de mieux intégrer les données extra-financières, avait dressé le panorama ci-dessus, il n’a pas fondamentalement changé depuis novembre 2020. Cela situe assez bien le problème que rencontrent les gérants d’actifs pour choisir leur(s) prestataire(s), les intégrer dans leur système d’information et les utiliser dans leur processus d’investissement.