"ça va péter" - Acte 2 ; 2019, le choix de l'embarras : 1789, 1929, où 1969

En janvier 2015, je titrais ma lettre « ça va péter » pour illustrer les changements de paradigmes résultant à la fois de l’impact de la technologie, de la globalisation, du recul des pays occidentaux et des risques écologiques (la COP 21 allait se tenir 11 mois plus tard à Paris). Je concluais par une affirmation tout autant prémonitoire que péremptoire « A l’analyse risque/rendement prévalant dans la deuxième partie du XXe siècle, s’ajoutera au XXIe siècle la dimension Impact Social ; la responsabilité durable au sens social et écologique ».

Ce qui se passe depuis dans les pays occidentaux (Brexit, D. Trump, Chine, Italie, Allemagne…) et singulièrement en France depuis 2 mois sont autant de signaux, de moins en moins faibles, des difficultés à modifier en profondeur le système ; pour ne pas dire de signes annonciateurs d’une nouvelle grande crise ; de quelque côté que l’on se tourne, 2019 se présente sous des auspices difficiles.

Les déséquilibres accumulés, au premier desquels l’endettement, touchent d’une manière différente chaque acteur et chaque individu et laissent peu d’espoir à un quelconque équilibre mondial. On assiste, impuissant, à la fin du multi-latéralisme, les états nations/gouvernements sortent d’un système/gouvernance mis en place depuis 1945. L’ordre mondial est chamboulé au profit d’actions individuelles des états nations… Et en même temps, les mouvements sociétaux font le chemin inverse, alors que de leur côté les états se divisent, les individus se rassemblent derrière une notion de « société consciente » – l’essor des mouvements citoyens sur le climat ou les « gilets jaunes », – où les individus deviennent solidaires parce que chacun se rebelle contre son propre sort, avec une rébellion ultime, celle contre l’ordre établi et les inégalités qui sont réputées issues de cet ordre.

Lire la suite

La Francaise

La Francaise

Depuis plus de 40 ans, le Groupe La Française développe des expertises spécifiques d’Asset Management pour compte de tiers.

Ancrée sur quatre pôles d’activité –Valeurs Mobilières, Immobilier, Solutions d’Investissements et Financement Direct de l’Économie– La Française déploie son modèle multi-affiliés auprès d'une clientèle institutionnelle et patrimoniale, tant en France qu’à l’international.

Forte de plus de 550 collaborateurs, la Française gère près de 60 milliards d’euros d’actifs à travers ses implantations à Paris, Francfort, Hong Kong, Londres, Luxembourg, Madrid et Milan.

En tant qu’acteur responsable et par une approche de long terme, le Groupe intègre les défis de demain pour forger ses convictions d’aujourd’hui.

Voir toutes les publications

Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

X