Les mesures de restriction liées à l’épidémie de Covid-19 ont entrainé d’importantes pertes d’activité qui ont pesé sur les revenus des ménages. Les revenus salariaux ont ainsi baissé de 11% entre mars et avril, ceux des indépendants de 18%. Le regain d’activité en mai a permis à ceux-ci de rebondir.

Graphique de la semaine

Les mesures de restriction liées à l’épidémie de Covid-19 ont entrainé d’importantes pertes d’activité qui ont pesé sur les revenus des ménages. Les revenus salariaux ont ainsi baissé de 11% entre mars et avril, ceux des indépendants de 18%. Le regain d’activité en mai a permis à ceux-ci de rebondir.

Le gouvernement américain a pris des mesures de soutien des revenus des ménages, principalement l’envoi de chèques d’un montant pouvant atteindre 1200 USD par personne et une amélioration significative de l’indemnisation du chômage.  Cela vient s’ajouter aux stabilisateurs automatiques qui amortissent les chocs économiques au niveau des revenus des ménages.

Dans le graphique ci-dessous, nous estimons le montant des revenus d’activité perdus par rapport à la tendance qui prévalait avant mars. Nous faisons de même pour les transferts nets (prestations sociales moins impôts et cotisations pour résumer), la consommation. Ces montants sont rapportés au revenu disponible moyen des douze mois précédents la crise pour mieux estimer l’ampleur de l’épargne forcée.

Alors que les ménages américains ont épargné environ 8% de leur revenu disponible en 2019, l’« épargne forcée » supplémentaire liée à l’épidémie de Covid-19 s’élevait déjà à près de 4% du revenu annuel à fin mai.

, Etats-Unis : Une épargne forcée massive

NOTRE ANALYSE

Si la baisse de la consommation contribue à l’essentiel de cette épargne forcée, on peut constater que pour l’instant les mesures prises par le gouvernement ont plus que compensé la baisse des revenus d’activité. En effet sur les 2,6% d’augmentation des transferts nets, 2,2% peuvent être attribués aux mesures des plans d’aide votés par le congrès. L’envoi des chèques en représente l’essentiel mais l’indemnisation améliorée du chômage monte en puissance.

Maintenant que l’envoi des chèques est bientôt terminé et qu’il ne restera plus que l’indemnisation améliorée du chômage, dans l’attente de nouvelles mesures, la question est maintenant de savoir à quelle vitesse les revenus d’activité vont se normaliser. Après une baisse de 12% entre février et avril, ils ont déjà rebondi de 3% en mai. Néanmoins, si le mouvement prend trop de temps, l’importante épargne forcée permettra de compenser une partie des revenus perdus.

Lazard Frères Gestion

Lazard Frères Gestion

In 1848, Alexandre, Lazare and Simon Lazard, three French brothers from the Alsace region in France, found Lazard Frères & Co in New Orleans as a dry goods merchant, after migrating to the United States in the early 1840s.

Shortly after, the company moved to San Francisco to expand its trading business and develop its first foreign exchange office between Europe and the United States, before engaging in banking activities. The Paris office was established in 1854, the London branch opened in 1870 and the New York Banking House in 1880. Lazard became a global player in international banking, notably in corporate finance advisory and asset management services.

This exceptional background shaped a unique culture, passed on through the generations. Lazard has been listed on the New York Stock Exchange since May 2005, but nonetheless remains partly owned by its associates and employees.

Lazard serves investors around the world through a broad range of global investment solutions and investment management services. Lazard Asset Management operates across 14 countries throughout North America, Europe and Asia, as well as in Australia. The group focuses on strategies drawing on rigorous, detailed analysis and dynamic asset management.

View all posts


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

X