Après un quatrième trimestre 2018 difficile, les marchés ont opéré un net rebond à travers le monde depuis le début de l’année.

Après un quatrième trimestre 2018 difficile, les marchés ont opéré un net rebond à travers le monde depuis le début de l’année. Cette tendance s’est renforcée depuis deux mois grâce à des nouvelles encourageantes sur le front du commerce international, du contexte politique, et des publications financières d’entreprises favorables au titre du 3ème trimestre.

La perspective de résolution du conflit commercial qui oppose les deux principales puissances économiques de la planète depuis près de 16 mois et fragilise l’environnement économique mondial, est un catalyseur important pour les marchés financiers. En ce sens, les négociations relatives aux questions des droits de douanes ont dernièrement fait l’objet d’avancées favorables, confirmées à la fois par les États-Unis et par la Chine.

Sur la question du Brexit, une nouvelle phase s’ouvre. A force de persuasion, Boris Johnson a enfin obtenu des élections législatives anticipées au Royaume-Uni. Il espère qu’une majorité plus large à l’issue du scrutin programmé le 12 décembre lui permettra de mener à bien le Brexit en début d’année 2020. L’issue de ce feuilleton semble désormais être en vue, avec une Union Européenne qui apparaît désormais pressée de tourner la page.

Du côté du contexte macroéconomique, les économies évoluent différemment selon leur spécialisation. Ainsi, les enquêtes de conjoncture les plus récentes décrivent un secteur industriel échappant de justesse à une contraction. Cette tendance négative affecte négativement l’économie allemande, très centrée sur l’industrie. De son côté, l’économie française, plus axée sur les services, témoigne d’une amélioration sensible. Ainsi, mercredi dernier, la croissance du PIB de la France est ressortie à +0,3% au troisième trimestre. L’embellie visible dans le reste de l’Europe pourrait cependant avoir un impact positif sur l’Allemagne durant les prochains mois. Aux Etats-Unis, les indicateurs économiques montrent également une stabilisation de l’économie.

Sur le plan ‘micro’, à la date de rédaction du comité, parmi le tiers des entreprises américaines ayant publié leurs résultats, 82% d’entre elles ont surpris à la hausse, avec des croissances légèrement positives sur un an alors qu’elles étaient attendues négatives. De même en Europe, les surprises positives sont plus nombreuses que les négatives. A titre d’exemple, L’Oréal, la deuxième capitalisation française a annoncé mercredi un chiffre d’affaires à neuf mois en croissance de +7,5% à données comparables.

Les banques centrales restent dans la continuité de leurs actions. Ainsi, la réunion de la Banque Centrale Européenne n’a délivré aucune surprise avec toujours un message de politique accommodante de M. Draghi lors de sa dernière intervention. La Fed a quant à elle annoncé, mercredi 30 octobre, une troisième baisse successive d’un quart de point de son taux directeur et indiqué une pause dans les mois à venir, traduisant un atterrissage en douceur de l’activité économique américaine.

Dans ce contexte de baisse de croissance et de stabilisation des indicateurs économiques, des avancées dans les négociations commerciales et l’éloignement d’un scénario catastrophe autour du Brexit nous incite à augmenter légèrement le risque de nos portefeuilles.  

Ce document est diffusé à titre d’information uniquement et ne constitue ni une proposition d’investissement, ni une autre forme de conseil aux investisseurs. Les opinions exprimées dans ce document représentent le sentiment de l’auteur au jour de son édition. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les informations et opinions du cabinet Leduc et Associés peuvent être modifiées sans préavis de notre part. Ce document est basé sur des informations considérées comme fiables par le cabinet Leduc et Associés. Néanmoins, le Cabinet Leduc et Associés ne peut s’engager sur l’exactitude ou l’exhaustivité de ces informations.

Leduc et Associés

Leduc et Associés

Leduc & Associés est un cabinet spécialisé dans le conseil en gestion et stratégie de patrimoine. Il en existe une multitude en France, ainsi que de nombreuses banques privées qui proposent ce service. Quelle est la valeur ajoutée de notre cabinet ?

Le cabinet Leduc & Associés est indépendant de toute banque, compagnie d’assurance ou fonds d’investissement. Cette indépendance garantit des conseils objectifs. Notre approche se distingue également par le refus des solutions « clefs en main ». Notre expertise et notre volonté d’intégrer les spécificités de notre client au cœur de notre démarche nous permettent de mettre en adéquation nos solutions au regard des besoins de chacun.

Enfin, la gestion de patrimoine est affaire de confiance. Notre équipe possède les compétences acquises par les études et l’expérience professionnelle, et souhaite les partager pédagogiquement avec vous. La relation humaine est en effet primordiale dans notre projet, ce qui se traduit par la disponibilité de vos différents interlocuteurs au sein du cabinet.

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

novembre

21novToute la journée22Actionaria 2019Palais des Congrès L'organisateur: Infopro Digital

décembre

05decToute la journéeSommet BFM PatrimoineCESE - PALAIS DE IENA L'organisateur: BFM Business

janvier

Pas d'évènement

X