Le ratio de Sharpe propose, en une formule, une approche globale dans l’analyse d’un portefeuille d’actions. Cette technique, aussi appelée mesure de performance d’un portefeuille, a été mise au point par un économiste américain, William Forsyth Sharpe, en 1966. Elle permet un arbitrage entre les deux composantes du choix en matière d’investissement, l’optimisation de la rentabilité et la minimisation du risque. A niveau de risque égal, le choix se portera naturellement sur le produit le plus rentable.

De même, pour une rentabilité donnée, l’investisseur optera pour le portefeuille le moins risqué.La décision se complique quand il s’agit de départager deux actifs aux caractéristiques radicalement opposées : l’un avec un haut niveau de rentabilité associé à une forte volatilité, l’autre plus sûr mais moins rentable. C’est là qu’intervient le ratio de Sharpe, qui va mesurer l’intérêt éventuel de la prise de risque. La rentabilité est évaluée sur une période donnée en prenant en compte les revenus distribués et la plus ou moins-value des titres.

Dans un portefeuille, ceux-ci sont pondérés en fonction de leur poids respectif. Le risque renvoie quant à lui à la volatilité du produit financier. Une forte volatilité induit une prise de risque importante. Il s’agit donc ici de mesurer les écarts de la valeur du portefeuille par rapport à sa valeur moyenne ou espérée. On utilise pour cela la variance (moyenne des carrés des écarts à la moyenne) ou l’écart-type (racine carrée de la variance).La formule de William Forsyth Sharpe compare les taux de rentabilité du portefeuille à risque (Rp) avec une valeur de référence (Rr) qu’il divise ensuite par l’écart type ( E) : (Rp -Rr)/ E On obtient ainsi un ratio qui permet de quantifier la performance financière d’actifs, en mesurant l’excédent de rendement par unité de risque. Si le ratio est négatif, l’investissement Rr, en plus d’être risqué, est moins rentable que le taux de référence. Il ne présente donc aucun intérêt. Entre 0 et 1, la rentabilité est jugée insuffisamment importante relativement au risque pris. Au dessus de 1, les gains escomptés peuvent justifier la prise de risque. Plus le ratio est important, plus l’investissement apparait donc rentable.

Funds Watch

Funds Watch

Funds Watch, l'actualité des asset managers français et européens. Funds Watch vous propose une sélection des articles, podcasts et vidéos réalisées par les sociétés de gestion françaises et européennes ainsi par les principaux acteurs de la gestion d'actifs.

Voir toutes les publications

Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

juillet

02jui8 h 30 min19 h 30 minLes Assises de l'immobilierIntercontinental Paris L'organisateur: AGEFI Actifs

02jui18 h 00 min20 h 00 minHuitième édition des Prix Quantitatifs de la Pierre-papierHôtel InterContinental L'organisateur: Pierre-papier

04juiToute la journéeLes rencontres YCAP - PARISThe Big ShortYcap partners L'organisateur: YCAP partners

09jui(jui 9)8 h 30 min10(jui 10)16 h 00 minParis EuroPlacePavillon Gabriel L'organisateur: Paris EuroPlace

aout

29aou14 h 00 min20 h 00 minUniversité d'été de l'Asset Management 2019Université Paris-Dauphine L'organisateur: Sanso IS

septembre

26sepToute la journéeGrands Prix du Gouvernement d'Entreprise 2019Cercle de l'Union Interalliée

26sep(sep 26)8 h 30 min27(sep 27)19 h 00 minPatrimonia 2019Centre de Congrès de Lyon L'organisateur: Infopro Digital

X