"Qu'attendre du marché "High yield" en 2020 ?" Consultez la tribune de Guillaume Truttmann, gérant obligataire et convertibles de Meeschaert AM.

Conséquence d’une accumulation d’incertitudes politiques et d’un renforcement des mesures protectionnistes aux Etats-Unis, l’économie mondiale confirme son ralentissement en 2019.

Pour endiguer ce phénomène et soutenir l’inflation, la FED et la BCE ont mis en pause leur processus de resserrement monétaire, confirmant ainsi leur intention de se montrer proactives.

2020 débute avec moins d’incertitudes politiques, grâce aux avancées dans les négociations commerciales sino-américaines et l’imminence d’un accord sur le Brexit, mais l’activité industrielle et le commerce mondial restent toutefois à surveiller.

L’amélioration des publications économiques et le renforcement des politiques budgétaires devront se poursuivre pour entrevoir un redressement du cycle. Le cas échéant, la remontée des taux d’intérêt se poursuivra. La crainte d’une récession prochaine aux Etats-Unis maintient cependant la fébrilité des investisseurs et un grain de sable, à l’instar de la campagne électorale américaine, pourrait nuire à ce redressement .

Focus sur quelques caractéristiques de la classe d’actifs « high yield » :

• Elle est positivement corrélée à la progression des marchés actions. Un régime de faible volatilité de ces derniers lui est en outre favorable.
• Sa corrélation avec les taux d’intérêt est historiquement négative : l’amélioration des fondamentaux économiques, premier catalyseur d’une remontée des taux, est favorable à ces émetteurs car leurs marges et ratios d’endettement s’améliorent.
• Par une politique monétaire accommodante sans date de fin déterminée, la BCE améliore les conditions de crédit et limite ainsi la hausse des taux de défaut, dont les anticipations n’excèdent pas 3 % l’an prochain (similaire à 2019).

S’il est difficile d’anticiper la tendance à venir des actions et des taux, justifiant une prudence dans les investissements sur les actifs risqués, le dernier élément plaide en faveur du marché des obligations à haut rendement. En effet, la reprise des achats d’actifs de la BCE sur l’investment grade représentera un soutien indéniable pour les notations BB, nouvelle cible des investisseurs institutionnels en quête de rendement.

L’autre élément favorable pour cette classe d’actifs est l’écart de rendement important qui existe actuellement entre les émetteurs les mieux notés (« BB ») et les plus endettés (« B »). Cet écart est actuellement de 220bp (2,20 %), soit approximativement la moyenne 5 ans (204bp). Les rendements du BB et du B sont respectivement de 1,68 % et 3,98 %.

Néanmoins, lors de la dernière période d’achat d’actifs de la BCE à partir de 2016, cet écart s’était fortement réduit, ce qui avait constitué un important moteur de performance. Un resserrement peut passer par une performance défavorable du BB, peu probable en période de « quantitative easing ». Il peut donc plus probablement venir d’un resserrement du « B » qu’un rebond de l’activité économique pourrait alimenter. En revanche, ce scénario ne pourrait se produire si l’amélioration de l’environnement ne se confirme pas.

Enfin, plus globalement, dans le contexte actuel de taux négatifs, le carry (« portage ») du high yield demeure attractif, avec un rendement proche de 3 %.Si ces trois éléments se confirment, à savoir le soutien de la BCE, un redressement de l’activité économique et des défauts qui restent limités, cette classe d’actifs pourrait atteindre une performance annuelle comprise entre 3 % et 5 % en 2020.

Meeschaert

Meeschaert

Créé en 1935, notre groupe de 192 collaborateurs compte aujourd’hui neuf bureaux en France, et une implantation à New York.
Nos ambitions de développement s’appuient sur quatre activités principales : la gestion privée, le family office, la gestion d’actifs et le private equity.
Nos clients sont des chefs d’entreprise et des familles, des institutionnels et des associations.

Nous avons su préserver notre indépendance grâce à un actionnariat familial et un esprit entrepreneurial demeuré intact, dans le respect de nos valeurs fondatrices.
Pionniers des gestions éthiques avec la création du premier fonds français, Nouvelle Stratégie 50, dès 1983, notre démarche a évolué d’une approche de l’ESG basée sur le « Best in Class » et sur l’exclusivité vers des critères d’intégration positive.
Notre équipe dédiée aux gestions responsables, récemment renforcée, et notre ancienneté dans ce domaine nous confèrent une forte légitimité sur le marché.

Depuis ses origines, Meeschaert met l’innovation, source de performance, au service du sens et accompagne ainsi ses clients soucieux de donner une valeur supplémentaire à leurs investissements. Cette démarche sociétale s’est traduite au fil des décennies à différents niveaux : mode de rémunération, nature et objectivité des conseils apportés, antériorité et dynamisme de fonds éthiques, philanthropie…
Elle perdure toujours aujourd’hui au travers de projets d’entreprise, comme le bilan carbone ou la fondation d’entreprise, ou d’actions suggérées et menées par les collaborateurs, comme des collectes de dons du sang ou la participation à des épreuves sportives soutenant des causes.

Pour en savoir plus sur notre groupe et nos activités, vous pouvez vous rendre sur notre site www.meeschaert.com, nous contacter par téléphone au 01 53 40 20 20 ou par mail sur contact@meeschaert.com

Voir toutes les publications


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

février

04fevToute la journéeLes Rencontres Climat et Finance Durable - 4ème éditionLes Salons de l'Hôtel des Arts & Métiers L'organisateur: Option Finance

04fev18 h 30 min21 h 00 minConférence CGP : "Comment faire de son cerveau un allié ?"Accompagner & Faire prendre de bonnes décisions d'investissement à nos clientsIMSI L'organisateur: Pascal PINEAU / Métisse Finance

06fevToute la journéeFinance Summit 2020WHAT WILL IT TAKE TO MAKE EUROPE’S FINANCIAL SECTOR MORE RESILIENT AND SUSTAINABLE?Cercle de l'Union Interalliée L'organisateur: AGEFI

mars

03marToute la journée4ème édition des Rencontres Private EquityMaison des Arts & Métiers L'organisateur: Option Finance

05mar8 h 00 min10 h 00 minRendez-vous de l'économie politique : Quels choix énergétiques face au changement climatiqueSofitel Arc de Triomphe L'organisateur: La Financière de la Cité

05mar9 h 00 min10 h 30 minSave the date : petit-déjeuner thématique organisé par Euronext Funds360 et LidixLa Place Fintech L'organisateur: Euronext Funds360

avril

Pas d'évènement

X