La technologie ne se résume pas à des start-ups volatiles ou à de nouveaux gadgets. Il s’agit d’un secteur dont les perspectives en font un investissement attractif sur le long terme.

es introductions en bourse de Lyft et de Uber ont marqué l’actualité du secteur technologique, car certains investisseurs se sont jetés dès le départ sur les actions de ces sociétés d’autopartage pour les céder au bout de seulement quelques semaines, voire quelques jours. Un retournement aussi rapide de l’opinion est clairement difficile à comprendre. Il n’est toutefois pas représentatif de l’ensemble du secteur technologique. En fait, les valeurs technologiques sont en hausse de plus de 15% depuis le début de l’année1, la meilleure performance de tous les secteurs.

FIG. 1 DE PLUS EN PLUS FORT
Statistiques sur le secteur technologique américain
Source: Pictet Asset Management, Bloomberg

Cela s’explique en partie par le fait que le secteur bénéficie de tendances structurelles à long terme: les technologies jouent un rôle toujours plus important dans notre vie. Pour les investisseurs qui souhaitent adopter une approche à long terme, et passer outre le bruit du marché, les récompenses potentielles sont intéressantes.

Comparées au boom des valeurs de l’Internet de la fin des années 1990, les sociétés du secteur technologique présentent aujourd’hui des fondamentaux d’un tout autre niveau.

Tout d’abord, les sociétés technologiques sont rentables et elles bénéficient d’une certaine marge de manœuvre en cas de dégradation de la situation. Actuellement, le flux de trésorerie disponible médian des sociétés technologiques américaines s’élève à 349 millions de dollars, contre seulement 46 millions de dollars il y a vingt ans2. De plus, le secteur représente dorénavant près d’un cinquième des bénéfices du S&P 500, contre 10,3% en 1998.

En outre, alors que les valorisations sont, sans aucun doute, moins attractives en moyenne qu’elles ne l’étaient il y a un an ou deux, elles restent bien loin des niveaux ultra-tendus observés lors de la formation de la bulle des valeurs de l’Internet.

Selon nos calculs, les éditeurs de logiciels américains, par exemple, affichent des cours plus attractifs aujourd’hui qu’en 1999. Ainsi, les ratios cours de l’action/flux de trésorerie disponible ont été divisés par deux par rapport à cette époque, tandis que le rendement du dividende est trois fois plus élevé (voir la figure 1).

Un autre facteur distingue le secteur technologique d’aujourd’hui de celui des années 1990: son influence s’étend pratiquement à tous les secteurs économiques et il touche les entreprises comme les consommateurs.

Prenons l’exemple de l’intelligence artificielle. Google utilise l’IA, au travers des systèmes d’apprentissage automatisé DeepMind et RankBrain, pour améliorer son moteur de recherche. Amazon utilise l’IA pour mieux connaître vos préférences de consommation, afin de prédire vos prochains achats les plus probables, mais aussi pour Alexa. Cortana, l’assistant personnel de Microsoft peut aider à prévoir des résultats commerciaux, tels que la demande pour un produit, grâce à l’apprentissage automatisé. L’investissement de Facebook dans l’IA porte notamment sur le traitement du langage naturel, sur l’analyse en temps réel des flux d’actualités et sur un logiciel de reconnaissance faciale capable d’identifier des personnes en photo avec une précision de 97%.

D’ici à 2030, l’IA devrait avoir fait gagner 14% au PIB mondial, soit quelque 15 700 milliards de dollars3.

FIG. 2 RETOMBÉES ÉCONOMIQUES

Prévisions de la contribution de l’IA à la croissance économique mondiale en 2030

Infographie sur le coup de pouce économique de l’IA
* L’Asie développée comprend le Japon, la Corée du Sud, Taïwan et Singapour. Le reste du monde comprend l’Afrique, l’Océanie et le reste de l’Asie.
Source: PWC, «Global artificial intelligence study: sizing the prize» (Étude mondiale sur l’intelligence artificielle: évaluer la récompense), 2017

Pour rendre tout cela possible, le monde a besoin de davantage de capacité de stockage, d’une sécurité numérique renforcée et de réseaux plus rapides. Le «Cloud computing» évolue pour répondre aux défis posés par la collecte exponentielle de données et passe à la facturation selon l’utilisation. Le chiffre d’affaires du secteur devrait être multiplié par cinq entre 2017 et 2022 pour atteindre 331 milliards de dollars, d’après la société de recherche et de consulting Gartner. Nous estimons que tout cela n’est que le début: les dépenses technologiques  liées au Cloud pourraient devenir dix fois supérieures aux niveaux actuels.

En matière de réseau, la 5G peut contribuer à multiplier par 10 la vitesse des réseaux sans fil, tout en réduisant les temps d’attente (latence). Cette technologie est surtout conçue dans l’optique de l’IA, ce qui signifie qu’elle est capable de collecter des volumes exponentiels de données. Les États-Unis ont pris les devants, et la société d’équipement de télécommunications Verizon devrait avoir connecté 30 villes d’ici à la fin de l’année. La 5G est également progressivement déployée au Japon, en Corée et en Chine. Elle devrait être généralisée à l’échelle mondiale en 2025, si l’on en croit Bank of America Merrill Lynch.

Parallèlement, la sécurité numérique sera renforcée grâce à la blockchain. La bulle des cryptomonnaies a peut-être explosé, mais c’est finalement une bonne nouvelle pour la blockchain, car cela a favorisé une réorientation de cette technologie vers des applications dans le monde réel. Sa capacité à fragmenter des données et à maintenir leur caractère privé a des implications dans tous les domaines, comme la banque, le commerce en ligne, les ressources humaines ou la logistique. D’ici à 2030, la blockchain génèrera une valeur commerciale de 3 100 milliards de dollars4.

Bien évidemment, chaque secteur et chaque investissement s’accompagne de risques spécifiques et les technologies ne font pas exception à cette règle. Les deux principales menaces proviennent de la réglementation (étant donné que les gouvernements des États-Unis et d’Europe durcissent le ton en matière de cybersécurité) et de la guerre commerciale mondiale. Il faut être conscient de ces risques, mais ils peuvent également donner lieu à des anomalies dans les cours, et donc à des opportunités d’investissement attractives, notamment car cela risque d’affecter certaines valeurs technologiques plus que d’autres.

Dans l’ensemble, le secteur technologique est à présent plus diversifié et plus rentable qu’il y a 20 ans. L’opportunité à long terme qui se présente est plus intéressante que jamais, alors que la capacité de l’ensemble du secteur à résister à toute poussée éventuelle de volatilité est beaucoup plus forte qu’au moment de la bulle des valeurs technologiques.

Pictet AM

Pictet AM

Nous privilégions une gestion active !
Pictet AM est une société de gestion d’actifs indépendante avec plus de 150 milliards d’euro d’actifs sous gestion via une gamme de produits en actions, en obligations, en investissements alternatifs et thématiques
Axées sur l’investissement, nos activités reposent sur une perspective de long terme et sur un service de qualité. Notre mission est de construire des partenariats durables avec nos clients en dépassant leurs attentes en termes de performance et de service tout en offrant des stratégies novatrices.

Pictet Asset Management compte parmi ses clients en France, des grands investisseurs institutionnels, fonds de pension, caisses de retraite, entreprises ou assureurs et également des particuliers par l’intermédiaire de banques, de conseillers en gestion de patrimoine ou de compagnies d’assurance vie.

Retrouvez les vues de Pictet Asset Management France sur www.assetmanagement.pictet et sur Twitter: @PictetAM_FR.

Voir toutes les publications

Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

L’agenda de l’AM

juillet

02jui8 h 30 min19 h 30 minLes Assises de l'immobilierIntercontinental Paris L'organisateur: AGEFI Actifs

02jui18 h 00 min20 h 00 minHuitième édition des Prix Quantitatifs de la Pierre-papierHôtel InterContinental L'organisateur: Pierre-papier

04juiToute la journéeLes rencontres YCAP - PARISThe Big ShortYcap partners L'organisateur: YCAP partners

09jui(jui 9)8 h 30 min10(jui 10)16 h 00 minParis EuroPlacePavillon Gabriel L'organisateur: Paris EuroPlace

aout

29aou14 h 00 min20 h 00 minUniversité d'été de l'Asset Management 2019Université Paris-Dauphine L'organisateur: Sanso IS

septembre

26sepToute la journéeGrands Prix du Gouvernement d'Entreprise 2019Cercle de l'Union Interalliée

26sep(sep 26)8 h 30 min27(sep 27)19 h 00 minPatrimonia 2019Centre de Congrès de Lyon L'organisateur: Infopro Digital

X