Après des premiers jours chaotiques, le mois d'octobre a connu du hausse des marchés actions. En cause : les bonne nouvelles politiques, aussi bien sur la Trade War que sur le Brexit. Retour en détail par notre gérant Arnaud d'Aligny.

Les marchés avaient tout d’abord commencé le mois d’octobre par une correction en raison des dernières données macroéconomiques publiées. En zone euro, la plupart des indicateurs se sont stabilisés, mais à des niveaux faibles. La Fed a abaissé ses taux pour la troisième fois cette année, en signalant qu’elle souhaitait marquer une pause dans sa politique d’assouplissement monétaire, mais en n’excluant toutefois pas une nouvelle baisse de taux en décembre.

Ce sont les avancées sur le plan politique qui ont ensuite entraîné les marchés à la hausse jusqu’à la fin du mois.
En effet, concernant la guerre commerciale, un premier projet d’accord a été trouvé entre la Chine et les Etats-Unis prévoyant notamment une augmentation significative des achats chinois de produits agricoles américains, un pacte concernant les devises, une plus grande ouverture du secteur financier chinois, quelques avancées concernant les transferts de technologie et la protection de la propriété intellectuelle ainsi que la suspension des hausses tarifaires supplémentaires prévues initialement par les Etats-Unis pour le 15 octobre. La situation s’est également améliorée sur le front du Brexit avec l’accord trouvé entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni et la première majorité obtenue au parlement par Boris Johnson sur un pacte de sortie de l’Union. Néanmoins, sa proposition de calendrier accéléré prévoyant une sortie au 31 octobre a été rejetée, ce qui conduira à une extension de l’article 50 et à des élections générales anticipées le 12 décembre prochain.

Les taux longs ont amorcé une remontée sur le mois (le Bund 10 ans a gagné 16 pb) et les courbes de taux se sont pentifiées, ce qui a conduit à la poursuite de la surperformance des valeurs cycliques et financières par rapport aux titres plus défensifs et de croissance.

Les résultats du troisième trimestre se sont révélés, dans l’ensemble, supérieurs aux attentes (certes révisées à la baisse). Exceptés quelques profit warnings notables, les titres des entreprises ayant publié des résultats inférieurs aux attentes ont plutôt été moins sévèrement sanctionnés que lors des trimestres passés.

Les opinions et estimations données constituent notre jugement et sont susceptibles de changer sans préavis, de même que les assertions quant aux tendances des marchés financiers, qui sont fondées sur les conditions actuelles de ces marchés. Nous pensons que l’information fournie dans ces pages est fiable, mais elle ne doit pas être considérée comme exhaustive. Ces données, graphiques ou extraits ont été calculés ou effectués sur la base d’informations publiques que nous estimons fiables mais qui toutefois n’ont pas fait l’objet d’une vérification indépendante de notre part. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Sycomore AM

Sycomore AM

Fondée en 2001, Sycomore Asset Management, société de gestion animée par un fort esprit entrepreneurial, est spécialisée dans l’investissement sur les entreprises cotées. Depuis sa création, l’engagement de Sycomore est de délivrer de la performance pérenne en identifiant les leviers de création de valeur durable des entreprises.

Son expertise s’appuie sur une démarche de terrain et un modèle propriétaire d’analyse fondamentale des sociétés intégrant des critères financiers et extra-financiers. Son équipe de 21 analystes-gérants dont 7 spécialistes ESG (Environnement, Social, Gouvernance) a pour mission d’évaluer la performance globale d’une entreprise vis-à-vis de ses parties prenantes : actionnaires, clients, employés, fournisseurs, société civile et environnement.

Depuis 2015, Sycomore AM a élargi sa gamme avec des fonds à impact social, sociétal et environnemental : tout d’abord, Sycomore Happy@Work, consacré au capital humain, puis Sycomore Eco-Solutions, dédié au capital naturel, ensuite Sycomore Shared Growth, attaché au capital sociétal et enfin Sycomore Next Generation qui investit pour les générations futures. Acteur de référence de l’investissement responsable, Sycomore AM est membre FIR, du GIIN (Global Impact Investing Network) et de l’IIGCC (Institutional Investors Group on Climate Change). Elle poursuit ses travaux de quantification des impacts environnementaux et sociaux.

View all posts


Newsletter

En renseignant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir nos newsletters quotidiennes. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en cliquant sur le lien de nos mails ou à l’adresse contact@fundswatch.fr

Le fonds du jour

X